KANNAVAL

Ça y est ! Le Carnaval de Guadeloupe à prit fin il y a quelques jours. 

À l’occasion de ces festivités très populaires aux Antilles, j’ai eu l’idée d’écrire à propos de cet événement très ancré dans la culture guadeloupéenne.

Devenu très populaire à partir des années 80, je n’ai jamais assisté à un carnaval là-bas, car jusqu’à maintenant, je me suis rendue en Guadeloupe seulement durant les vacances d’été.

Et le carnaval lui, débute en début d’année donc le dimanche qui suit l’épiphanie et prend fin le mercredi des cendres. 

Mais ce serait avec grand plaisir d’y assister un jour.

Continue Reading

MEETING WITH AUDE

Aude est une amie que j’ai rencontrée via les réseaux sociaux, il y a un peu plus d’un an.
Lorsque le téléfilm « un rêve français » a été diffusé pour la première fois, nous étions plusieurs à s’exprimer à propos du synopsis.
En effet, ce téléfilm révélait un sujet très douloureux auquel de nombreux ultramarins ont été confronté dans le passé, le Bumidom.
Le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer a été un passage obligé pour de nombreux antillo-guyanais et réunionnais de l’époque, qui avaient l’espoir de trouver une vie meilleure en métropole.
 
Comme moi, de par son père, Aude possède un héritage guadeloupéen et c’est donc à travers ce sujet et nos origines que nous avons débuté nos premiers échanges.

Continue Reading

MY FIRST TRIP IN AMSTERDAM 🇳🇱

Amsterdam, belle Amsterdam…

J’étais si enthousiaste de te rencontrer mais tu m’as vite calmée avec ta pluie et ton vent !

Cette année je décide de découvrir une nouvelle destination, une destination qui m’attirait de plus en plus. Au moins de juin donc, je décide de me prendre un billet pour Amsterdam.

Sur le site www.thalys.com, j’ai eu des billets pour 35 euros donc 70 euros aller-retour. Le Thalys est un train qui permet de relier Paris aux villes du nord comme Bruxelles, Anvers, Rotterdam et enfin Amsterdam.

C’est la veille dont je me rend compte que nous avons pris l’un des premiers trains de la journée. Moi qui ne suis pas du tout matinale, le réveil à été très difficile…

C’est la première fois que je prenais le Thalys et j’ai trouvé plutôt l’aller assez long. Car oui, il faut compter 3 heures pour arriver aux Pays-Bas.

Continue Reading

MORGANE EN GUYANE 🇬🇫

Oups, 3 mois que je n’ai pas posté sur mon blog chéri !

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé de très bonnes vacances. Je n’ai pas posté, car je n’avais pas énormément de temps et pourtant, j’ai un grand nombre d’idées d’articles.

Comme d’habitude, j’ai envie de partager pas mal de choses avec vous et en particulier sur ma culture ou sur ma vie de femme issue d’un couple mixte !

Mais en attendant, je reviens avec un nouveau portrait de femme. Je connais Morgane grâce à la magie des réseaux sociaux et ses magnifiques photographies ! Lorsque je m’apprêtais à en m’envoler pour la Guyane en décembre dernier, j’essayais alors de me faire des contacts avant d’arriver dans le pays.

On a beau mépriser les réseaux sociaux, je veux insister sur le fait qu’il y a tout de même des points positifs. Pour beaucoup, cela nous permet de nous créer un réseau, partager nos idées, nos créations, notre quotidien…

J’ai donc pu échanger avec pas mal de personnes déjà sur place et en particulier des métropolitains. Morgane fait partie de ces métropolitains ayant choisi la Guyane. Par amour, elle a accepté de s’installer à Saint-Laurent-du-Maroni, une ville qui se situe à trois heures de Cayenne, capitale de la Guyane.

Malheureusement, durant mon séjour nous n’avons pas pu se rencontrer pour faute de temps.

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 4)

Quatrième et dernière partie (ou qui sait ? Peut-être que notre chère Cindy aura encore pleins d’autres choses à partager avec nous !) de Manmzel Babin et son univers.

Cette dernière partie est beaucoup plus soft, bien-être et inspirationnel. Nous sommes entre filles (ou bien il y a peut-être des hommes qui se cachent par ici ?!) alors pourquoi ne pas partager et échanger entre-nous sur nos secrets beauté, corporelles…

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 3)

Nous retrouvons Cindy pour une troisième chronique. Cette fois-ci, c’est un billet voyage qu’elle nous expose.

Tout d’abord, elle nous présente sa ville d’origine, sa ville de naissance, ABIDJAN🇨🇮. Ne connaissant pas Abidjan et surement pour beaucoup d’entre-vous aussi, elle nous introduit directement à cette ville si dynamique et authentique.

Une ville qui l’a vu naitre, qui l’a vu grandir jusqu’à l’âge de 16 ans.

Depuis son plus jeune âge Cindy à eu la chance de voyager à travers le monde. De Lomé à New-York ou encore de Singapour à Londres, tous ces voyages à travers le monde ont contribué à sa grande ouverture d’esprit.

Le fait de voyager à différents endroits l’ont préparé pour la suite car dorénavant, elle ne se limite plus à partir vers l’inconnu pour plusieurs raisons.

C’est donc une rétrospective de ses voyages que nous avons aujourd’hui. J’ai toujours été admirative et fasciné par ces personnes qui portent un amour inconditionnel du voyage. Je pense que ce sont des expériences tellement enrichissantes et propre à elles-mêmes que nous n’avons pas toujours les mots pour les décrire.

Nous pouvons voyager une bonne dizaine de fois vers une même destination et il y a plusieurs choix possibles : soit nous avons toujours la sensation de revivre les mêmes souvenirs/expériences/anecdotes et que rien ne change, soit nous avons toujours la sensation de redécouvrir quelque chose comme si l’endroit changeait à chaque fois…

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 2)

Nous retrouvons Cindy pour la seconde partie de son témoignage.

Cette fois-ci elle se confis à nous dans sa perception des choses en tant que métisse en Afrique mais aussi en Europe. Elle relate avec beaucoup d’estime ses deux cultures française et ivoirienne que ces deux parents n’ont pas manqués de lui inculper.

En effet, Cindy connait parfaitement sa double culture puisque ses parents ont fait le travail nécessaire pour qu’elle puisse aller au-delà de son métissage.

Beaucoup croient toujours qu’être métis est la chose la plus « fun » qui puisse exister au monde. Des hommes et des femmes se mettent volontairement en couple avec une certaine catégorie de personne afin d’avoir des enfants  » métis « ,  » clairs « ,  » beaux  »  car pour eux c’est  » l’ascension sociale « .

Ou alors, nous avons aussi de ces personnes qui veulent  » trainer « , rester ou se faire un cercle qu’avec des personnes en-dehors de leur communauté car il semblerait qu’ils aient honte des membres de leur propre communauté.

Exemple : Une personne noire qui dit vouloir que des amis blancs ou un conjoint blanc car c’est mieux vu dans la société…

Cette façon d’agir ou de penser étaient deux choses très courante durant l’esclavage et même après l’esclavage à différents endroits dans le monde. Aujourd’hui encore, malheureusement beaucoup pensent et veulent « se métisser » pour plusieurs raisons…

Mais quand est-il de ces couples mixtes noirs-blancs qui se mettent en couple réellement par amour ? et quand est-il de ces enfants qui naissent de ces couples ? La culture, l’héritage et les fondements familiaux ont-ils plus de place que le regard des autres ou de la société ?

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 1)

Cindy Babin est une jeune mannequin de 24 ans qui tente actuellement sa chance à New-York.

Née et ayant grandi à Abidjan (Côte-d’Ivoire), elle quitte à l’âge de 16 ans son pays natal pour s’installer en France afin de terminer ses études.

Derrière elle, nous ne réalisons pas systématiquement au parcours qu’elle a construit ni même à ses nombreux engagements qu’elle mène aujourd’hui.

Nous ne réalisons pas immédiatement aux nombreux défis auxquels elle a dû faire face et parfois si jeune.

Avec elle, j’ai appris qu’il a entre autre été difficile de grandir ou de tout simplement vivre en tant que femme métissée, encore plus lorsque nous vivons dans un pays/continent qui a connu à de nombreuses reprises des crises politiques.

C’est à travers elle que j’ai pris conscience de la difficulté de percer dans le milieu de la mode pour des raisons ethniques/discriminatoires/morphologiques

Pour le coup, ce portrait va se dérouler en plusieurs articles. Plusieurs parties dans lesquelles Cindy se dévoilera ouvertement.

Ayika’a étant l’association qu’elle a tout juste crée il y a quelques mois, elle vous fera évidemment un portrait de cette vie associative qui lui tient à cœur.

Continue Reading