MA DERNIÈRE LECTURE : QUAND LES ÉTOILES DEVIENNENT NOIRES, DE REBECCA AYOKO ❀

Il y a quelques jours, j’ai enfin pu me procurer  » Quand les Ă©toiles deviennent noires » de Rebecca Ayoko.  C’est lors de la promotion de son livre en 2012, que j’avais dĂ©couvert le terrible parcours de cette femme. Je m’Ă©tais dit qu’il fallait absolument que je lise son autobiographie.

AprĂšs l’avoir lu d’une si grande vitesse, je suis heureuse de vous parler de cet ancien mannequin, d’origine togolaise. On dit souvent que c’est dans les livres, que nous apprenons Ă©normĂ©ment de choses et de vĂ©ritĂ©s. Et je peux vous dire, que c’est bel et bien le cas. 

Jusqu’au moment oĂč je me suis procurĂ© ce livre, j’ignorais que cette femme Ă©tait togolaise et qu’elle avait dĂ©filĂ© pour les plus grands couturiers. Je ne vous cache pas que j’Ă©prouve une immense fiertĂ©, de partager les mĂȘmes origines qu’elle. Ce qui me dĂ©sole en revanche, c’est le manque de visibilitĂ© Ă  son Ă©gard. Je pense qu’elle Ă  autant contribuĂ© dans le paysage de la mode et qu’elle Ă  mĂȘme contribuĂ©, Ă  cette nouvelle gĂ©nĂ©ration de mannequins noirs, de l’Ă©poque. 

Son histoire est tellement inspirant, que je souhaitais lui faire une place, sur le blog. 

Continue Reading

AYSHA AU MEXIQUE đŸ‡ČđŸ‡œ

Je suis Aysha, j’ai 27 ans et je suis d’origine sĂ©nĂ©galaise (de pĂšre soninkĂ© et de mĂšre peulh). J’ai une licence en Langues ÉtrangĂšres AppliquĂ©es Anglais-Espagnol et un master Marketing et Communication.

Actuellement, je suis Responsable Communication Digitale.

J’ai toujours aimĂ© la culture latino-amĂ©ricaine… Quand j’étais petite ma mĂšre regardait les tĂ©lĂ©novelas et on Ă©coutait aussi beaucoup de Salsa (les SĂ©nĂ©galais adorent la Salsa). De plus, j’ai des amis d’origine colombienne, Ă©quatorienne, pĂ©ruvienne, nicaraguayenne… Et je me suis rendu compte que leur culture est quasi-similaire Ă  la culture africaine.

Aller en AmĂ©rique Latine a toujours Ă©tĂ© un rĂȘve, du coup, j’en ai profitĂ© pour faire deux semestres d’études Ă  Mexico. J’ai vraiment adorĂ© cette expĂ©rience et je me suis dit que j’y retournerai aprĂšs avoir dĂ©crochĂ© mon master.

En Octobre 2018, j’ai sautĂ© le pas, je suis partie au Mexique avec un PVT.

Continue Reading

ALEXANDRA

 

Bonjour, je m’appelle Alexandra, j’ai 22 ans et je suis Ă©tudiante en Master Didactique des langues Ă  la Sorbonne nouvelle. Je suis française, je suis nĂ©e en France et j’ai toujours vĂ©cu ici. Je suis d’origine gabonaise par mon pĂšre (qui est de l’ethnie punu) et bretonne par ma mĂšre.

Il est aussi possible que j’aie des origines du sud de l’Europe comme l’Espagne et des origines gitanes du cĂŽtĂ© de ma grand-mĂšre, mais cela remontrait Ă  plusieurs gĂ©nĂ©rations. On n’a pas encore eu le temps de se pencher sur la question avec ma famille. Je songe Ă  mener mon enquĂȘte !

 

Continue Reading

LE COLORISME, VU PAR BABETTE DE ROZIÈRES

Il y a quelques jours, je suis tombée sur une interview de Babette de RoziÚres, la célÚbre chef cuisiniÚre guadeloupéenne.

On l’a tous dĂ©jĂ  vu Ă  la tĂ©lĂ©vision française, entrain de mijoter de nombreux plats traditionnels crĂ©oles.

Je ne me suis jamais rĂ©ellement intĂ©ressĂ© Ă  son parcours, mais j’ai toujours plus ou moins admirĂ©, la maniĂšre dont elle mettait en avant, la gastronomie antillaise.

Mais venons-en au sujet… Lorsque je suis tombĂ©e sur l’interview dont je vous parle. J’ai Ă©tĂ© complĂštement bouche bĂ©e…

Je n’imaginais pas une seule seconde, que cette femme ait traversĂ© de nombreux traumatismes et en particulier, liĂ© Ă  sa couleur de peau. Avant mĂȘme d’ĂȘtre discriminĂ© en tant que femme noire, dans un monde de blancs…

C’est la raison, pour laquelle j’ai intitulĂ© le titre de cette maniĂšre.

Dans cette vidĂ©o, Babette inaugure son dernier livre biographique et explique comment est-ce-qu’elle Ă  Ă©tĂ© discriminĂ© par rapport Ă  sa couleur de peau, au sein mĂȘme de sa famille.

Continue Reading

MA SÉLECTION DE FILMS, SUR L’ESCLAVAGE

 

Hier, c’Ă©tait la journĂ©e de commĂ©moration, de l’abolition de l’esclavage en Guadeloupe. J’ai donc partagĂ© dans ma story, quelques photos de cette pĂ©riode.

J’ai ensuite partagĂ© la sĂ©rie qui m’a fait dĂ©couvrir pour la premiĂšre fois, l’horreur de l’esclavage : ROOTS 

Certains d’entre vous m’ont donc demandĂ© de donner quelques noms de films/sĂ©ries, traitants l’esclavage. J’ai donc sĂ©lectionnĂ© 5 (oui comme nos mains !), puis je dĂ©taillerais un peu chacun d’entre eux.

Continue Reading

Ma rencontre avec Michelle Obama !!!!

Il y a prĂšs de 2 semaines, j’ai assistĂ© Ă  la grande soirĂ©e avec Michelle Obama, qui a eu lieu Ă  l’Accor HĂŽtel Arena. 

Je vous raconte pas Ă  quel point, j’avais hĂąte d’y assister, car Michelle Obama est l’une de mes plus grandes inspirations ! 

Je l’ai admirĂ© depuis son entrĂ©e Ă  la maison blanche et jusqu’Ă  maintenant je l’admire toujours.

Continue Reading

KANNAVAL

Ça y est ! Le Carnaval de Guadeloupe Ă  prit fin il y a quelques jours. 

À l’occasion de ces festivitĂ©s trĂšs populaires aux Antilles, j’ai eu l’idĂ©e d’écrire Ă  propos de cet Ă©vĂ©nement trĂšs ancrĂ© dans la culture guadeloupĂ©enne.

Devenu trĂšs populaire Ă  partir des annĂ©es 80, je n’ai jamais assistĂ© Ă  un carnaval lĂ -bas, car jusqu’à maintenant, je me suis rendue en Guadeloupe seulement durant les vacances d’étĂ©.

Et le carnaval lui, dĂ©bute en dĂ©but d’annĂ©e donc le dimanche qui suit l’épiphanie et prend fin le mercredi des cendres. 

Mais ce serait avec grand plaisir d’y assister un jour.

Continue Reading

MEETING WITH AUDE

Aude est une amie que j’ai rencontrĂ©e via les rĂ©seaux sociaux, il y a un peu plus d’un an.
Lorsque le tĂ©lĂ©film « un rĂȘve français Â» a Ă©tĂ© diffusĂ© pour la premiĂšre fois, nous Ă©tions plusieurs Ă  s’exprimer Ă  propos du synopsis.
En effet, ce téléfilm révélait un sujet trÚs douloureux auquel de nombreux ultramarins ont été confronté dans le passé, le Bumidom.
Le Bureau pour le dĂ©veloppement des migrations dans les dĂ©partements d’outre-mer a Ă©tĂ© un passage obligĂ© pour de nombreux antillo-guyanais et rĂ©unionnais de l’époque, qui avaient l’espoir de trouver une vie meilleure en mĂ©tropole.
 
Comme moi, de par son pĂšre, Aude possĂšde un hĂ©ritage guadeloupĂ©en et c’est donc Ă  travers ce sujet et nos origines que nous avons dĂ©butĂ© nos premiers Ă©changes.

Continue Reading