MES RACINES & MOI, ROHIE

 

BONJOUR ROHIE, QUI ES-TU ?

Bonjour ! Je m’appelle Rohie Drammeh, j’ai 28 ans et je vis à Stockholm, en Suède. Actuellement, je suis coordinatrice en e-commerce, à l’université. Je suis passionnée par la politique et les droits humains, des domaines que j’ai également étudié. Donc j’espère que la question de ce avec quoi je travaille, devrait avoir une réponse, dans un avenir proche.

Quand je ne travaille pas, je passe du temps avec ma famille et mes amis, je danse, je vais au cinéma ou je prends part à des séminaires ou des discussions, qui m’intéresse.

DE QUELLE ORIGINE ES-TU ?

Mes parents sont tous les deux Gambiens, de l’ethnie Wolof. 

 

QUELLES SONT TES RELATIONS AVEC ?

J’aimerais dire, que j’ai de bonnes relations avec mes origines. Bien que je sois née et que j’ai grandi en Suède, notre culture et nos traditions sont très importantes pour moi. Car ils font partis de mon identité et de mon héritage. 

 

TA DERNIÈRE FOIS AU PAYS ?

C’était en janvier 2020, je suis parti pour 4 semaines (de décembre 2019 à Janvier 2020). 

 

PARLES-TU LA LANGUE  ?

De toutes les langues parlées en Gambie, hormis l’anglais, je parle seulement le Wolof. Mes parents ne parlent pas les autres langues du pays donc je n’ai pas réellement accès à elles. C’est un petit peu dommage, car par exemple, mon grand-père maternel est Fulani (peul), mais seulement quelques frères et soeurs de ma mère, le comprennent. 

Ma grand-mère et les autres membres de ma famille, peuvent aussi très bien parler, le Mandingue. 

 

DE QUELLE VILLE OU DE QUEL VILLAGE ES-TU ORIGINAIRE ?

Mes parents sont originaires de la ville de Banjul (capitale). 

 

L’ACTIVITÉ OU LA CHOSE À ABSOLUMENT FAIRE ?

Plusieurs ! Voici une petite liste d’activités à faire ! 

  • J’aime aller à la plage donc cela doit absolument figurer en premier dans ma liste ! Désolé, mais j’ai toujours du mal à choisir ou à classer quelque chose. Donc une seule chose, allez à la plage, quand vous irez en Gambie ahaha ! 
  • Les marchés. Ils sont différents en taille, mais ils sont tous occupés. Le marché Serrekunda, c’est l’un des plus grands et l’un des plus populaires, et il y a le marché de Banjul que j’aime beaucoup.
  • Pour admirer la nature du pays, tu peux faire une promenade en bateau ou visiter le parc culturel de Makasutu.
  • La piscine Kachikally Crocodile à Bakau. Je ne suis pas sure si quelqu’un peut répondre avec certitude sur le nombre de crocodiles qui sont présents – ils ne sont pas dans des cages et j’ai aussi questionné les ainés pour savoir comment les crocodiles sont arrivés à cet endroit, mais il est difficile de le déterminer à 100 % – mais cela reste une expérience ! 
  • Tanji – ici, tu peux voir une partie des industries de la pêche, et il y a un grand marché de poisson avec de jolies vues. 

 

 

TON MEILLEUR SOUVENIR LÀ-BAS ?

Quand j’avais 9 ou 10 ans, ma mère ma soeur moi, nous nous sommes rendu en Gambie. Un jour, nous avons passé une très bonne journée à la plage avec mes cousins et mes tantes. J’avais été assez calme au début du voyage, et timide pour m’exprimer en Wolof, parce que je n’avais jamais voulu dire quelque chose de faux ou utiliser une mauvaise grammaire. 

Puis à un moment donné où je me trouvais dans l’eau, j’ai du dire quelque chose à mon cousin, alors que ma soeur n’était pas là. J’ai donc commencé par m’exprimer en Wolof auprès de mon cousin,  ce qui a surpris ma soeur, et tous ceux qui étaient avec nous. C’était assez bizarre, mais après j’ai un peu moins hésiter à m’exprimer en Wolof, durant le reste du voyage. C’était un bon souvenir, car ce cousin, qui était plus âgé que moi, n’est plus de ce monde aujourd’hui. 

 

EST-IL IMPORTANT POUR TOI D’ENTRETENIR DES LIENS AVEC TES ORIGINES, BIEN QUE TU SOIS NEE ET QUE TU AIES GRANDI EN SUÈDE ? 

Oui. À travers ma famille (ainsi que la famille élargie) et aller en Gambie, quand je le peux.

 

CE QUE TU AIMES LE PLUS DANS TA CULTURE ? 

Notre sens de la communauté. La famille est vraiment importante, mais la famille ce n’est pas seulement celle dont les membres ont des liens biologiques. Ma grand-mère disait que nos voisins et nos amis que nous avons choisi par le temps, deviennent la famille. Bien que j’ai grandi en Suède, j’ai eu et j’ai expérimenté cette part de notre culture, et j’en suis très reconnaissante. 

 

EST-CE QU’IL EST POSSIBLE POUR TOI DE RETROUVER TES RACINES, MÊME EN SUÈDE ?

Grâce à mes parents, je ne me suis jamais senti déconnecté de mes racines et cela a toujours été naturel pour moi. Le sens de la communauté parmi les Gambiens qui vivent en Suède (et aussi ceux qui vivent dans les autres pays du nord de l’Europe), c’est aussi une partie de notre culture. Merci à ma famille et mes amis , dont je me suis toujours senti en lien. 

 

 

TON OU TES PLATS PRÉFÉRÉS ?

Mon plat gambien préféré, c’est le Benachin avec du poisson, qui est aussi connu sous le nom du Thiep bou dien (il y a plusieurs noms), spécialement quand c’est ma mère qui le prépare. C’est un plat que je considère comme « Sénégambien« , car la moitié du Sénégal et de la Gambie le partagent et parce que j’ai eu quelques discussions amusantes et mémorables, sur l’origine de ce plat. La Gambie et le Sénégal ont culturellement beaucoup de points en commun, et en particulier dans la gastronomie. Dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, Benachin est aussi appelé le « riz Jollof ». Le terme Jollof prend racines dans la région de la Sénégambie et du peuple Wolof d’Afrique de l’Ouest. 

 

 

TON ARTISTE OU TA PERSONNALITÉ LOCAL PRÉFÉRÉ ?

Difficile de choisir ! Mais je dirais J Hus, car j’aime ses musiques et il semble être une personne humble. 

 

 

LES SONORITÉS QUI TE RAPPELLENT LE PAYS ?

Drums de Sabar et Tama, ou les mélodies de la Kora

 

 

UNE ODEUR ?

Il y a un type d’encens qui est commun en Gambie et au Sénégal (et peut-être ailleurs en Afrique de l’Ouest), je ne le connais que comme le Churai, et pour moi, mon favori reste celui de ma grand-mère. 

Je souhaite aussi ajouter que quand je sens l’odeur du bois de Santal, ca me rappelle systématiquement la Gambie ! 

 


HI ROHIE, WHO YOU ARE ?  

Hello! My name is Rohie Drammeh, I’m 28 years old and I live in Stockholm, Sweden. Currently, I work as an e-commerce coordinator at a university. I’m passionate about political affairs and human rights and have studied this so hopefully the question of what I work with will have a different answer in the near future. When I’m not working I spend time with my family and friends, dance, go to the movies, or attend seminars and panel discussions about topics that I find interesting.

WHATS YOUR ETHNICITIES  ?

My parents are Gambian and our ethnic group is Wolof.

 

WHATS IS YOUR RELATIONS WITH YOUR ETHNICITIES ?

I would say good, although born and raised in Sweden our culture and traditions are very important to me as they are a part of my identity and heritage.

 

THE LAST TIME IN THE COUNTRY ?

In January 2020, I spent about 4 weeks there (from December 2019 to January 2020).

 

DO YOU SPEAK THE LANGUAGE OR THE DIALECT ?

Of the languages spoken in Gambia besides English, I only speak Wolof. My parents do not speak any of the other languages so I haven’t really had direct access to them. It’s a bit unfortunate seeing as for example my maternal grandfather was Fulani, but only a few of my mother’s siblings can speak it. My grandmother and other relatives can speak Mandinka as well.

 

WHAT IS YOUR CITY IN GAMBIA  ?

Both of my parents are from Banjul.

 

WHAT ARE THE ACTIVITIES TO DO IN GAMBIA ?

Many, here comes a short list of selected activities!

  • I love going to the beach so it has to be first on my list! Sorry I have a hard time when I have to choose just one or rank them, so I’ll just leave it at that – go to the beach if you go to Gambia haha!
  • The markets, there are different ones in size but all busy. Marché Serrekunda is a popular big one, and then you have marché in Banjul which I love to go to.
  • To see some of the beautiful nature of the country, you can go on boat rides on the river or go to Makasutu culture park.
  • Kachikally Crocodile Pool in Bakau. I’m not sure if anyone can answer with absolute certainty how many crocodiles are there – they are not in cages and as far as I’ve understood from asking elders about it, it’s hard to say 100% how they got there in the first place – but it’s an experience!
  • Tanji – here you can see parts of the fisheries industry, and it has a large fish market and some nice views (to only name a few things about Tanji).

 

YOUR BEST MEMORY IN GAMBIA ?

When I was about nine or ten me, my mom, and my sister went to Gambia. One day we had a really great and fun day at the beach with my cousins and aunts. I had been fairly quiet for the beginning of the trip, shy to speak Wolof because I didn’t want to say anything wrong or accidentally use the wrong grammar. At some point when I was in the water I had to tell my cousin something and my sister wasn’t around, so I just began to tell my cousin whatever it was in Wolof. She was so surprised, and everyone who was with me that day as well. It was a weird release, after that I spoke without hesitation for the rest of our trip. It’s a fond memory because that cousin, who felt as much as a big sister to me as my own sisters, is no longer with us today.

 

IS IT IMPORTANT FOR YOU TO MAINTAIN LINKS WITH YOUR ORIGINS, ALTHOUGH YOU WERE BORN AND GROWED IN SWEDEN ?

Yes. Through my family (and extended family and relatives) and going to Gambia when I have had the chance, I think I have been able to have our culture and traditions close always.

 

WHAT IS THE BEST THING IN YOUR CULTURE  ? 

Our sense of community. Family is very important, but family is not only those we are related to biologically – my grandmother described it as, your neighbors and friends that you have lived close by for a long time and formed bonds with becomes your family and you look out for them. Even growing up in Sweden I have seen and experienced this part of our culture and I’m grateful for it.

 

IT’S POSSIBLE FOR YOU TO REDISCOVER YOUR ROOTS, IN SWEDEN ?

Thanks to my parents, I’ve never felt disconnected from my roots it’s always been a natural part of me. The sense of community among Gambians living in Sweden (and also crossing over to other nordic countries) is also a part of this and thanks to that, to family friends and relatives, I’ve always felt connected.

 

WHAT IS YOUR FAVORITE GAMBIAN FOOD ?

My favorite Gambian food is Benachin with fish, known to many as thiep bou dien (varied spellings), especially when my mom makes it. It’s a dish that I would call “Senegambian” because both Senegal and Gambia share it and because I’ve had some fun and memorable discussions about which of the countries the dish first originated from. Gambia and Senegal share a lot culturally, including food. In some other West African countries, Benachin is also known as Jollof rice, the word “jollof” having its roots in the Senegambian region of West Africa and the Wolof people.

 

WHAT IS YOUR FAVORITE GAMBIAN PERSONALITY ?

It’s hard to choose! Right now I will say J Hus, I like his music and he seems like a humble and down-to-earth person.

 

SOUNDS THAT YOU REMIND THE COUNTRY ?

Drums like Sabar or Tama, or the melodies of the Kora

 

A SMELL ?

There is a type of incense that is common in Gambia and Senegal (and perhaps in other West African countries as well), I only know it as Churai and for me my grandmother’s is my absolute favorite.

I just have to add, whenever I smell sandalwood I’m also reminded of Gambia!

AUTRES ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
21 ⁄ 7 =