MES RACINES & MOI, ROHIE

 

BONJOUR ROHIE, QUI ES-TU ?

Bonjour ! Je m’appelle Rohie Drammeh, j’ai 28 ans et je vis Ă  Stockholm, en SuĂšde. Actuellement, je suis coordinatrice en e-commerce, Ă  l’universitĂ©. Je suis passionnĂ©e par la politique et les droits humains, des domaines que j’ai Ă©galement Ă©tudiĂ©. Donc j’espĂšre que la question de ce avec quoi je travaille, devrait avoir une rĂ©ponse, dans un avenir proche.

Quand je ne travaille pas, je passe du temps avec ma famille et mes amis, je danse, je vais au cinĂ©ma ou je prends part Ă  des sĂ©minaires ou des discussions, qui m’intĂ©resse.

Continue Reading

MES RACINES & MOI, VIRGINIE

Mes Racines & Moi
Mes Racines et Moi est une nouvelle rubrique que je souhaite intĂ©grer au blog. En effet, je trouve l’idĂ©e intĂ©ressante de m’entretenir avec des femmes et leurs liens avec leurs origines ou les pays d’origine de leurs parents.
En effet, je voue moi-mĂȘme une attache particuliĂšre Ă  mes racines, bien que je n’y sois pas nĂ©e et que je n’y ai pas grandi. Je suis donc curieuse Ă  mon tour, de dĂ©couvrir vos liens, avec vos origines.

Commençons alors, avec Virginie ♄

 

BONJOUR VIRGINIE, QUI ES-TU  ?
Bonjour NaĂŻra, je m’appelle Virginie Ehonian, 30 ans passĂ©s. Je suis freelance dans la communication digitale, bloggueuse culturelle (avec africanlinks.net), et entrepreneure (j’ai lancĂ© la Nooru Box 2016 www.noorubox.com).

Continue Reading

MBASSEAU ET BINTOU

Lors d’un retour de voyage en aout 2018, Mbasseau s’inscrit Ă  un jeu-concours organisĂ© par la Norwegian Airlines. Elle s’y inscrit sans imaginer qu’elle en serait la gagnante.

Les rĂ©sultats annoncĂ©s, elle remporte un voyage offert en Californie et plus prĂ©cisĂ©ment Ă  San Francisco. 

Bintou sa petite soeur, fera partie de ce voyage chez l’oncle Sam.

Toutes les deux ont acceptĂ© de nous raconter ce trip entre soeurs, entre ce qu’elles ont apprĂ©ciĂ©, ce qu’elles ont le moins apprĂ©ciĂ© ou leurs bons plans.

Continue Reading

Les Brésiliens du Togo

 

Hello tout le monde, comment ça va ? Comment ce dĂ©but de mois de l’annĂ©e 2020, a commencĂ© pour vous ?

Pour ma part, je me remets tout doucement, d’une opĂ©ration des dents de sagesse.

Car oui, j’ai enfin exfiltrĂ© les 4 dents qui me causaient du tort, depuis un bon moment.

Si ce n’était qu’une petite opĂ©ration mĂ©dicale, c’est la premiĂšre fois que je me faisais opĂ©rer, qu’on me rĂ©alisait une anesthĂ©sie gĂ©nĂ©rale ou que je me rĂ©veillais en salle de rĂ©veil (oui comme dans les films) 


Continue Reading

ELENA

Elena c’est le type de femme dont j’aime suivre le compte sur Instagram. Mon amour pour l’Inde expliquerait-il mon coup de cƓur pour cette femme ?

À vrai dire, j’aime la maniĂšre dont elle mixte sa culture indienne, aux autres cultures.  J’aime trop l’effet que j’éprouve quand elle poste une photo.

Une indienne arborer un jolie afro, ou une indienne porter les fameuses braids, tout en y ajoutant sa touche avec des accessoires indiens.

Bref, aujourd’hui, elle se prĂ©sente Ă  nous. Trop happy !!!!


Continue Reading

TOUTES CARIBÉENNES ET SI PORTEUSES D’HISTOIRES ❀

Je me permets d’Ă©crire quelques mots, concernant les rĂ©centes victoires de Toni-Ann Singh (Miss JamaĂŻque) Ă  Miss World et de ClĂ©mence Botino (Miss Guadeloupe) Ă  Miss France.

Deux candidates caribĂ©ennes, qui ont triomphĂ© le mĂȘme jour, lors de ces concours de beautĂ©.

Il y a eu Ă©normĂ©ment d’effervescence autour de ces victoires, chez les femmes noires et mĂ©tissĂ©es. Car nous savons toutes, que notre beautĂ© a toujours Ă©tĂ© remise en cause.

Tout d’un coup, nous avons vu les yeux du monde entier rivĂ©s sur nous, et les victoires si inattendues de plusieurs femmes noires, dans l’univers de la beautĂ© (Miss Teen Usa, Miss Universe, Miss World, Miss France
).

Je ne vous cache pas que moi-mĂȘme, je n’ai pas arrĂȘtĂ© de pleurer de joie et d’éprouver un grand sentiment de satisfaction.

Continue Reading

Le Chanté Nwel aux Antilles

Me revoilĂ  avec un nouvel article culture, ou je vais m’exprimer sur un des Ă©vĂ©nements important aux Antilles.

En effet, je fais partie d’un petit projet collaboratif entre bloggeuses, ou l’idĂ©e est de partager un contenu, en lien avec la pĂ©riode de NoĂ«l, jusqu’au 24 DĂ©cembre.

Cette idĂ©e vient de Prisce 😘 , de http://www.ofcoursedarlin.com

Mon contenu sera donc Ă  l’écrit, dont l’objet porte sur le chantĂ© noĂ«l aux Antilles. En crĂ©ole, on l’écrit de la maniĂšre suivante : ChantĂ© Nwel

Continue Reading

SONIA

 
Sonia est notre deuxiĂšme portrait, de la rubrique Une Femme, Un style. InfluencĂ©e par les anciennes dĂ©cennies. 
La premiĂšre chose dont on ne peut pas ignorer, c’est sa touche trĂšs vintage ♄

Continue Reading

ABIBA

 

Bienvenu dans ma nouvelle rubrique, que j’ai nommĂ© Une femme, Un style.

Ici, je posterais plusieurs portraits de femmes dont le style (vestimentaire/capillaire), sera mis en avant. 

Avoir son propre style, c’est une façon de s’affirmer, d’exprimer son identitĂ©, sa personnalitĂ©, son Ă©tat d’esprit…

Pour inaugurer ce nouvel espace, accueillons : ABIBA 

 

Bonjour Abiba, qui es-tu ? 

De façon intrinsĂšque, je m’appelle ABIBA, je suis nĂ©e au BĂ©nin un 10 juillet et vie en Ăźle de France. 

 

Continue Reading

5 JOURS À COPENHAGUE

5 jours au Danemark ? Oui, c’est faisable ! Cette annĂ©e, j’ai mis le cap vers une destination inattendue : Copenhague. 

J’ai donc consacrĂ© ma derniĂšre semaine d’aoĂ»t, Ă  cette ville du nord de l’Europe. J’ai pu partager mon trip avec vous (pour ceux qui ont Instagram), ce qui vous a d’ailleurs plu. Mais je vais dĂ©tailler un petit peu plus, les activitĂ©s auxquelles j’ai participĂ©, et mon avis concernant Copenhague.

Je me suis donc rendu au Danemark en avion, avec la compagnie Air France. Je me souviens que vers Mai-Juin, les billets Ă©taient vraiment abordables. Je crois que les prix tournaient entre 50 et 70 euros l’aller seulement.

Et la distance n’est pas trùs grande, car le voyage dure 1h30, 1h45


Continue Reading

ESTEE À NEW-YORK đŸ‡ș🇾

 

Saluuuuut Ă  tous, je vous prĂ©sente Estee, une globe-trotteuse, dont j’aime beaucoup les photos sur Instagram ! Tout comme moi, elle est d’origine togolaise (Yess Togoooooo), et aujourd’hui, nous allons aborder, sa vie Ă  New-York. Bonne lecture 😘

Bonjour ! Je m’appelle Estee, j’ai 27 ans et je suis togolaise, mais j’ai suivi ma mĂšre en France Ă  l’ñge de 8 ans. J’y ai vĂ©cu 18 ans avant de partir pour les États-Unis.

Continue Reading

LE COURT-BOUILLON DE POISSON GUADELOUPÉEN

Hello les amis, j’espĂšre que vous allez bien !

En ce jour trĂšs pluvieux (le mois d’aoĂ»t hein !!!), je voulais vous montrer un des plats guadeloupĂ©ens, que mon pĂšre cuisine souvent.  

J’ai une rubrique food, mais je ne l’alimente pas souvent. Donc puisque j’avais des photos sur mon iPhone, je me suis dit pourquoi pas !

Pour la petite histoire, le court-bouillon de poisson est un des plats locaux, de la Guadeloupe. On dit aussi qu’il existe en Martinique, sous une autre appellation : le Blaff de poisson. 

Je n’ai pas trouvĂ© l’histoire exacte de ce plat. Mais je peux dĂ©duire que c’est un plat qui Ă  sĂ»rement vu le jour, Ă  partir du bouillon europĂ©en. À l’Ă©poque, les pĂȘcheurs aimaient beaucoup prĂ©parer des sauces Ă  base de poissons qu’ils pĂ©chaient. 

Continue Reading

MA DERNIÈRE LECTURE : QUAND LES ÉTOILES DEVIENNENT NOIRES, DE REBECCA AYOKO ❀

Il y a quelques jours, j’ai enfin pu me procurer  » Quand les Ă©toiles deviennent noires » de Rebecca Ayoko.  C’est lors de la promotion de son livre en 2012, que j’avais dĂ©couvert le terrible parcours de cette femme. Je m’Ă©tais dit qu’il fallait absolument que je lise son autobiographie.

AprĂšs l’avoir lu d’une si grande vitesse, je suis heureuse de vous parler de cet ancien mannequin, d’origine togolaise. On dit souvent que c’est dans les livres, que nous apprenons Ă©normĂ©ment de choses et de vĂ©ritĂ©s. Et je peux vous dire, que c’est bel et bien le cas. 

Jusqu’au moment oĂč je me suis procurĂ© ce livre, j’ignorais que cette femme Ă©tait togolaise et qu’elle avait dĂ©filĂ© pour les plus grands couturiers. Je ne vous cache pas que j’Ă©prouve une immense fiertĂ©, de partager les mĂȘmes origines qu’elle. Ce qui me dĂ©sole en revanche, c’est le manque de visibilitĂ© Ă  son Ă©gard. Je pense qu’elle Ă  autant contribuĂ© dans le paysage de la mode et qu’elle Ă  mĂȘme contribuĂ©, Ă  cette nouvelle gĂ©nĂ©ration de mannequins noirs, de l’Ă©poque. 

Son histoire est tellement inspirant, que je souhaitais lui faire une place, sur le blog. 

Continue Reading

AYSHA AU MEXIQUE đŸ‡ČđŸ‡œ

Je suis Aysha, j’ai 27 ans et je suis d’origine sĂ©nĂ©galaise (de pĂšre soninkĂ© et de mĂšre peulh). J’ai une licence en Langues ÉtrangĂšres AppliquĂ©es Anglais-Espagnol et un master Marketing et Communication.

Actuellement, je suis Responsable Communication Digitale.

J’ai toujours aimĂ© la culture latino-amĂ©ricaine… Quand j’étais petite ma mĂšre regardait les tĂ©lĂ©novelas et on Ă©coutait aussi beaucoup de Salsa (les SĂ©nĂ©galais adorent la Salsa). De plus, j’ai des amis d’origine colombienne, Ă©quatorienne, pĂ©ruvienne, nicaraguayenne… Et je me suis rendu compte que leur culture est quasi-similaire Ă  la culture africaine.

Aller en AmĂ©rique Latine a toujours Ă©tĂ© un rĂȘve, du coup, j’en ai profitĂ© pour faire deux semestres d’études Ă  Mexico. J’ai vraiment adorĂ© cette expĂ©rience et je me suis dit que j’y retournerai aprĂšs avoir dĂ©crochĂ© mon master.

En Octobre 2018, j’ai sautĂ© le pas, je suis partie au Mexique avec un PVT.

Continue Reading

ALEXANDRA

 

Bonjour, je m’appelle Alexandra, j’ai 22 ans et je suis Ă©tudiante en Master Didactique des langues Ă  la Sorbonne nouvelle. Je suis française, nĂ©e en France et j’ai toujours vĂ©cu ici. Je suis d’origine gabonaise par mon pĂšre (qui est de l’ethnie punu) et bretonne par ma mĂšre.

Il est aussi possible que j’aie des origines du sud de l’Europe comme l’Espagne et des origines gitanes du cĂŽtĂ© de ma grand-mĂšre, mais cela remontrait Ă  plusieurs gĂ©nĂ©rations. On n’a pas encore eu le temps de se pencher sur la question avec ma famille. Mais je songe Ă  mener mon enquĂȘte !

 

Continue Reading

LE COLORISME, VU PAR BABETTE DE ROZIÈRES

Il y a quelques jours, je suis tombée sur une interview de Babette de RoziÚres, la célÚbre chef cuisiniÚre guadeloupéenne.

On l’a tous dĂ©jĂ  vu Ă  la tĂ©lĂ©vision française, entrain de mijoter de nombreux plats traditionnels crĂ©oles.

Je ne me suis jamais rĂ©ellement intĂ©ressĂ© Ă  son parcours, mais j’ai toujours plus ou moins admirĂ©, la maniĂšre dont elle mettait en avant, la gastronomie antillaise.

Mais venons-en au sujet… Lorsque je suis tombĂ©e sur l’interview dont je vous parle. J’ai Ă©tĂ© complĂštement bouche bĂ©e…

Je n’imaginais pas une seule seconde, que cette femme ait traversĂ© de nombreux traumatismes et en particulier, liĂ© Ă  sa couleur de peau. Avant mĂȘme d’ĂȘtre discriminĂ© en tant que femme noire, dans un monde de blancs…

C’est la raison, pour laquelle j’ai intitulĂ© le titre de cette maniĂšre.

Dans cette vidĂ©o, Babette inaugure son dernier livre biographique et explique comment est-ce-qu’elle Ă  Ă©tĂ© discriminĂ© par rapport Ă  sa couleur de peau, au sein mĂȘme de sa famille.

Continue Reading

MA SÉLECTION DE FILMS, SUR L’ESCLAVAGE

 

Hier, c’Ă©tait la journĂ©e de commĂ©moration, de l’abolition de l’esclavage en Guadeloupe. J’ai donc partagĂ© dans ma story, quelques photos de cette pĂ©riode.

J’ai ensuite partagĂ© la sĂ©rie qui m’a fait dĂ©couvrir pour la premiĂšre fois, l’horreur de l’esclavage : ROOTS 

Certains d’entre vous m’ont donc demandĂ© de donner quelques noms de films/sĂ©ries, traitants l’esclavage. J’ai donc sĂ©lectionnĂ© 5 (oui comme nos mains !), puis je dĂ©taillerais un peu chacun d’entre eux.

Continue Reading

Ma rencontre avec Michelle Obama !!!!

Il y a prĂšs de 2 semaines, j’ai assistĂ© Ă  la grande soirĂ©e avec Michelle Obama, qui a eu lieu Ă  l’Accor HĂŽtel Arena. 

Je vous raconte pas Ă  quel point, j’avais hĂąte d’y assister, car Michelle Obama est l’une de mes plus grandes inspirations ! 

Je l’ai admirĂ© depuis son entrĂ©e Ă  la maison blanche et jusqu’Ă  maintenant je l’admire toujours.

Continue Reading

KANNAVAL

Ça y est ! Le Carnaval de Guadeloupe Ă  prit fin il y a quelques jours. 

À l’occasion de ces festivitĂ©s trĂšs populaires aux Antilles, j’ai eu l’idĂ©e d’écrire Ă  propos de cet Ă©vĂ©nement trĂšs ancrĂ© dans la culture guadeloupĂ©enne.

Devenu trĂšs populaire Ă  partir des annĂ©es 80, je n’ai jamais assistĂ© Ă  un carnaval lĂ -bas, car jusqu’à maintenant, je me suis rendue en Guadeloupe seulement durant les vacances d’étĂ©.

Et le carnaval lui, dĂ©bute en dĂ©but d’annĂ©e donc le dimanche qui suit l’épiphanie et prend fin le mercredi des cendres. 

Mais ce serait avec grand plaisir d’y assister un jour.

Continue Reading

MEETING WITH AUDE

Aude est une amie que j’ai rencontrĂ©e via les rĂ©seaux sociaux, il y a un peu plus d’un an.
Lorsque le tĂ©lĂ©film « un rĂȘve français Â» a Ă©tĂ© diffusĂ© pour la premiĂšre fois, nous Ă©tions plusieurs Ă  s’exprimer Ă  propos du synopsis.
En effet, ce téléfilm révélait un sujet trÚs douloureux auquel de nombreux ultramarins ont été confronté dans le passé, le Bumidom.
Le Bureau pour le dĂ©veloppement des migrations dans les dĂ©partements d’outre-mer a Ă©tĂ© un passage obligĂ© pour de nombreux antillo-guyanais et rĂ©unionnais de l’époque, qui avaient l’espoir de trouver une vie meilleure en mĂ©tropole.
 
Comme moi, de par son pĂšre, Aude possĂšde un hĂ©ritage guadeloupĂ©en et c’est donc Ă  travers ce sujet et nos origines que nous avons dĂ©butĂ© nos premiers Ă©changes.

Continue Reading

MY FIRST TRIP IN AMSTERDAM đŸ‡łđŸ‡±

Amsterdam, belle Amsterdam…

J’Ă©tais si enthousiaste de te rencontrer mais tu m’as vite calmĂ©e avec ta pluie et ton vent !

Cette annĂ©e je dĂ©cide de dĂ©couvrir une nouvelle destination, une destination qui m’attirait de plus en plus. Au moins de juin donc, je dĂ©cide de me prendre un billet pour Amsterdam.

Sur le site www.thalys.com, j’ai eu des billets pour 35 euros donc 70 euros aller-retour. Le Thalys est un train qui permet de relier Paris aux villes du nord comme Bruxelles, Anvers, Rotterdam et enfin Amsterdam.

C’est la veille dont je me rend compte que nous avons pris l’un des premiers trains de la journĂ©e. Moi qui ne suis pas du tout matinale, le rĂ©veil Ă  Ă©tĂ© trĂšs difficile…

C’est la premiĂšre fois que je prenais le Thalys et j’ai trouvĂ© plutĂŽt l’aller assez long. Car oui, il faut compter 3 heures pour arriver aux Pays-Bas.

Continue Reading

MORGANE EN GUYANE đŸ‡ŹđŸ‡«

Oups, 3 mois que je n’ai pas postĂ© sur mon blog chĂ©ri !

J’espĂšre que vous allez bien et que vous avez passĂ© de trĂšs bonnes vacances. Je n’ai pas postĂ©, car je n’avais pas Ă©normĂ©ment de temps et pourtant, j’ai un grand nombre d’idĂ©es d’articles.

Comme d’habitude, j’ai envie de partager pas mal de choses avec vous et en particulier sur ma culture ou sur ma vie de femme issue d’un couple mixte !

Mais en attendant, je reviens avec un nouveau portrait de femme. Je connais Morgane grĂące Ă  la magie des rĂ©seaux sociaux et ses magnifiques photographies ! Lorsque je m’apprĂȘtais Ă  en m’envoler pour la Guyane en dĂ©cembre dernier, j’essayais alors de me faire des contacts avant d’arriver dans le pays.

On a beau mĂ©priser les rĂ©seaux sociaux, je veux insister sur le fait qu’il y a tout de mĂȘme des points positifs. Pour beaucoup, cela nous permet de nous crĂ©er un rĂ©seau, partager nos idĂ©es, nos crĂ©ations, notre quotidien…

J’ai donc pu Ă©changer avec pas mal de personnes dĂ©jĂ  sur place et en particulier des mĂ©tropolitains. Morgane fait partie de ces mĂ©tropolitains ayant choisi la Guyane. Par amour, elle a acceptĂ© de s’installer Ă  Saint-Laurent-du-Maroni, une ville qui se situe Ă  trois heures de Cayenne, capitale de la Guyane.

Malheureusement, durant mon sĂ©jour nous n’avons pas pu se rencontrer pour faute de temps.

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 4)

QuatriĂšme et derniĂšre partie (ou qui sait ? Peut-ĂȘtre que notre chĂšre Cindy aura encore pleins d’autres choses Ă  partager avec nous !) de Manmzel Babin et son univers.

Cette derniĂšre partie est beaucoup plus soft, bien-ĂȘtre et inspirationnel. Nous sommes entre filles (ou bien il y a peut-ĂȘtre des hommes qui se cachent par ici ?!) alors pourquoi ne pas partager et Ă©changer entre-nous sur nos secrets beautĂ©, corporelles…

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 3)

Nous retrouvons Cindy pour une troisiĂšme chronique. Cette fois-ci, c’est un billet voyage qu’elle nous expose.

Tout d’abord, elle nous prĂ©sente sa ville d’origine, sa ville de naissance, ABIDJAN🇹🇼. Ne connaissant pas Abidjan et surement pour beaucoup d’entre-vous aussi, elle nous introduit directement Ă  cette ville si dynamique et authentique.

Une ville qui l’a vu naitre, qui l’a vu grandir jusqu’Ă  l’Ăąge de 16 ans.

Depuis son plus jeune Ăąge Cindy Ă  eu la chance de voyager Ă  travers le monde. De LomĂ© Ă  New-York ou encore de Singapour Ă  Londres, tous ces voyages Ă  travers le monde ont contribuĂ© Ă  sa grande ouverture d’esprit.

Le fait de voyager Ă  diffĂ©rents endroits l’ont prĂ©parĂ© pour la suite car dorĂ©navant, elle ne se limite plus Ă  partir vers l’inconnu pour plusieurs raisons.

C’est donc une rĂ©trospective de ses voyages que nous avons aujourd’hui. J’ai toujours Ă©tĂ© admirative et fascinĂ© par ces personnes qui portent un amour inconditionnel du voyage. Je pense que ce sont des expĂ©riences tellement enrichissantes et propre Ă  elles-mĂȘmes que nous n’avons pas toujours les mots pour les dĂ©crire.

Nous pouvons voyager une bonne dizaine de fois vers une mĂȘme destination et il y a plusieurs choix possibles : soit nous avons toujours la sensation de revivre les mĂȘmes souvenirs/expĂ©riences/anecdotes et que rien ne change, soit nous avons toujours la sensation de redĂ©couvrir quelque chose comme si l’endroit changeait Ă  chaque fois…

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 2)

Nous retrouvons Cindy pour la seconde partie de son témoignage.

Cette fois-ci elle se confis Ă  nous dans sa perception des choses en tant que mĂ©tisse en Afrique mais aussi en Europe. Elle relate avec beaucoup d’estime ses deux cultures française et ivoirienne que ces deux parents n’ont pas manquĂ©s de lui inculper.

En effet, Cindy connait parfaitement sa double culture puisque ses parents ont fait le travail nĂ©cessaire pour qu’elle puisse aller au-delĂ  de son mĂ©tissage.

Beaucoup croient toujours qu’ĂȘtre mĂ©tis est la chose la plus « fun » qui puisse exister au monde. Des hommes et des femmes se mettent volontairement en couple avec une certaine catĂ©gorie de personne afin d’avoir des enfants  » mĂ©tis « ,  » clairs « ,  » beaux  »  car pour eux c’est  » l’ascension sociale « .

Ou alors, nous avons aussi de ces personnes qui veulent  » trainer « , rester ou se faire un cercle qu’avec des personnes en-dehors de leur communautĂ© car il semblerait qu’ils aient honte des membres de leur propre communautĂ©.

Exemple : Une personne noire qui dit vouloir que des amis blancs ou un conjoint blanc car c’est mieux vu dans la sociĂ©tĂ©…

Cette façon d’agir ou de penser Ă©taient deux choses trĂšs courante durant l’esclavage et mĂȘme aprĂšs l’esclavage Ă  diffĂ©rents endroits dans le monde. Aujourd’hui encore, malheureusement beaucoup pensent et veulent « se mĂ©tisser » pour plusieurs raisons…

Mais quand est-il de ces couples mixtes noirs-blancs qui se mettent en couple rĂ©ellement par amour ? et quand est-il de ces enfants qui naissent de ces couples ? La culture, l’hĂ©ritage et les fondements familiaux ont-ils plus de place que le regard des autres ou de la sociĂ©tĂ© ?

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 1)

Cindy Babin est une jeune mannequin de 24 ans qui tente actuellement sa chance Ă  New-York.

NĂ©e et ayant grandi Ă  Abidjan (CĂŽte-d’Ivoire), elle quitte Ă  l’ñge de 16 ans son pays natal pour s’installer en France afin de terminer ses Ă©tudes.

DerriĂšre elle, nous ne rĂ©alisons pas systĂ©matiquement au parcours qu’elle a construit ni mĂȘme Ă  ses nombreux engagements qu’elle mĂšne aujourd’hui.

Nous ne réalisons pas immédiatement aux nombreux défis auxquels elle a dû faire face et parfois si jeune.

Avec elle, j’ai appris qu’il a entre autre Ă©tĂ© difficile de grandir ou de tout simplement vivre en tant que femme mĂ©tissĂ©e, encore plus lorsque nous vivons dans un pays/continent qui a connu Ă  de nombreuses reprises des crises politiques.

C’est Ă  travers elle que j’ai pris conscience de la difficultĂ© de percer dans le milieu de la mode pour des raisons ethniques/discriminatoires/morphologiques


Pour le coup, ce portrait va se dérouler en plusieurs articles. Plusieurs parties dans lesquelles Cindy se dévoilera ouvertement.

Ayika’a Ă©tant l’association qu’elle a tout juste crĂ©e il y a quelques mois, elle vous fera Ă©videmment un portrait de cette vie associative qui lui tient Ă  cƓur.

Continue Reading

MEETING WITH LOUISA

Vous imaginez-vous habiter loin de votre pays d’origine, de naissance, loin de votre famille et de vos amis ? Pour beaucoup cela est un projet et voir mĂȘme un rĂȘve. Plus jeune, je m’imaginais moi-mĂȘme habiter loin de la France car je trouvais cela « fun ». Mais en grandissant, je me suis rendue compte que ce n’Ă©tait pas une mince affaire car c’est un choix ou des sacrifices de tout quitter.

Cependant, d’autres osent et sautent le cap. Pour nous français il n’est plus vraiment difficile de retrouver des ressortissants français Ă  l’Ă©tranger car si nous prenons en exemples le Royaume-Uni ou les États-Unis, il y a environ 300 000 français vivants Ă  Londres et 80 000 Ă  New-York !. Londres Ă©tant ma deuxiĂšme ville de coeur, je m’y rend souvent et je constate a chaque fois qu’il y a Ă©normĂ©ment de français (Ă©tudiants, jeunes travailleurs, touristes). Lorsque je suis dans les rues oĂč dans les mĂ©tros de Londres, j’ai l’impression d’entendre plus de français que de l’anglais…

Continue Reading

JELLISSA EN AFRIQUE DU SUD 🇿🇩

Coucou les filles ! j’espĂšre que vous allez bien. Cela fait plus d’un mois que nous sommes passĂ©s Ă  2018 et je ne vous ai toujours pas exprimĂ© mes meilleurs vƓux pour vous toutes. Le temps m’ayant empĂȘchĂ© de le faire dans les temps, je vous souhaite donc une excellente annĂ©e 2018 ou j’espĂšre qu’elle vous sera trĂšs bĂ©nĂ©fique dans tout ce que vous allez entreprendre.

2018 Ă©tant une nouvelle annĂ©e, j’ai eu l’idĂ©e de crĂ©er une petite nouveautĂ© sur le blog.

Puisque j’ai la chance d’ĂȘtre entourĂ© de femmes qui voyagent souvent, et qui s’Ă©tablissent ailleurs. J’ai eu l’idĂ©e de crĂ©er une rubrique pour que toutes ces femmes partagent avec nous leurs dĂ©couvertes Ă  l’autre bout du monde.

Ce serait le moyen de partager facilement des conseils voyages, des conseils entre filles car je sais plus ou moins, que nous avons comme passion commune, les voyages. Mais que nous osons par forcĂ©ment Ă  le faire pour plusieurs raisons : budget, temps, aprioris sur certaines destinations, voyager seule


N’ayant pas toutes rĂ©aliser les destinations de mes rĂȘves, je compte aussi voyager Ă  travers ces femmes et ces entretiens.

Ici donc, chaque femme partagera avec nous ces bons plans voyages : billets d’avions, formalitĂ©s, hĂ©bergement, lieux/activitĂ©s Ă  faire ou Ă  visiter, les risques
 Et tout cela accompagnĂ©s de photos qui vous donnera envie de sauter le pas !

Pour ce premier billet de l’annĂ©e et de cette nouvelle rubrique, je vous prĂ©sente Jellissa. Cela fait plusieurs mois maintenant qu’elle a Ă©lu domicile en Afrique du Sud et plus prĂ©cisĂ©ment Ă  Cape Town (Le Cap en Français) dans le cadre de ses Ă©tudes commerciales.

Continue Reading