TERRAINS : LIEUX MYTHIQUES DU HIP-HOP À PARIS

15179112_540473779492359_7807684726403120069_n

Cette après-midi, j’ai été voir l’exposition « Lieux mythiques du Hip Hop à Paris » à la médiathèque Marguerite Duras (Porte de Bagnolet). Cette exposition porte sur l’arrivée du Hip Hop ici en France et particulièrement dans les quartiers Nord de Paris.

Etant une grande fan du vintage, rétro donc de l’époque de nos parents. C’est sans aucun doute que je me suis rendu à cette expo.

15073396_540473912825679_24875529538625078_n

Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique qui est apparu aux États-Unis dans les quartiers défavorisés de New-York (Bronx) au début des années 1970. Le Bronx est un quartier historiquement noir, habité majoritairement par des familles issues de classes pauvres. La communauté noire venant des Etats du sud ainsi que les immigrants venus des Caraïbes (Jamaïque, Haïti, Trinidad) ou d’Afrique constituaient généralement ces familles.

Les populations noires venant du sud, immigraient vers le nord dans l’espoir d’une vie meilleure et pour surtout fuir les mauvais traitements auxquels ils étaient victimes. Les populations noires des Caraïbes, arrivaient aussi aux Etats-Unis et plus précisément à New-York. Car ils fuyaient eux aussi la pauvreté, la misère, le manque de travail…

Le quartier est aussi connu pour être le plus dangereux de New-York. Car la pauvreté et la marginalisation de ces populations, entrainaient la violence (gang, drogue). Aujourd’hui encore on conseille aux touristes d’éviter quelques rues et avenues qui sont réputées pour être dangereux. Cependant, depuis les années 90 Harlem s’est développé et diversifié. C’est un quartier multi-ethnique avec des endroits paisibles et cool à regarder (Zoo, Jardin Botanique). Les murs taggués et les fameux immeubles font les caractéristiques du Bronx et cela attire de nombreux touristes venus du monde entier.

15181640_540473349492402_4089592811094515876_n

15134808_540473382825732_6385143056379990401_n

15178034_540473402825730_1728570581407922875_n

15095638_540473489492388_6713068083596945754_n

15055880_540473512825719_38129861639181700_n

C’est donc dans ce quartier rempli d’histoires que naît le Hip Hop. Souvent appelé comme une « culture de banlieue » où « culture des rues », elle prend ses racines en Afrique grâce aux nombreux poètes et musiciens africains des rues. Elle prend aussi racines dans la Break Dance des années 70. Le mouvement Hip Hop est alors exprimé sous différentes formes : poésie, danse, chant, peinture

15171173_540473636159040_502072995604493195_n

La violence qui sévissait dans les ghettos exprimait tout simplement l’incompréhension et l’exclusion de ces jeunes. Les jeunes avaient besoin d’exprimer leurs identités et leurs talents.

15056373_540473852825685_254947369089992692_n

Il arrive en France dans les années 80 et plus précisément dans les banlieues parisiennes. Les jeunes qui sont aussi issus de l’immigration avaient aussi un grand besoin d’exprimer leur exclusion et leurs identités. Dans la majorité des photos que j’ai prise, nous pouvons voir que tous les protagonistes présents sur les photos sont issus d’origines diversifiés (Afrique, Antilles, Asie, Maghreb, Europe).

J’ai bien aimé cette exposition d’hip hop en France. Les clichés sont beaux et très représentatifs de la population multi-ethnique française. J’adore le style de ces jeunes qui sont aujourd’hui des adultes et peut-être des pères et des mères de famille. J’aime toutes ces choses remplies d’histoires et de souvenirs.

L’exposition est gratuite et est d’actualité jusqu’au 31 Décembre 2016. Pour vous y rendre vous avez juste à prendre le métro 3, station porte de Bagnolet ou alors les bus 26, 64, 76 de la RATP.

15171282_540473712825699_1422656536221769359_n

Facebook 0 Twitter 0 Mail

OTHER ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *