CASSER LES PRÉJUGÉS LE TEMPS D’UN FILM

1053304_1600x450

Le 14 Février dernier, j’allais enfin regarder l’un des films les plus attendus de 2017. J’avoue que je l’attendais particulièrement, car c’est bien l’une de mes actrices favorites, Aïssa Maïga qui détient le rôle principal.

Pourquoi ? Car je trouve qu’elle magnifique, et j’adore son style vestimentaire. De plus, c’est l’une des rares actrices noires françaises qui a plus ou moins réussi à se faire une place dans le cinéma français. 

Continue Reading

Connaitre d’où l’on vient afin de savoir ou aller

noemie-lenoir-at-pirelli-calendar-50th-anniversary-party-in-paris_1

Dimanche soir, alors que je regardais le magazine « Histoire d’Outre-mer » sur la chaîne France O.

J’apprenais que la mère du mannequin Noémie Lenoir est une femme victime du scandale des « enfants de la creuse ».
Sa mère Réunionnaise était issue d’une famille de 17 enfants et avait commencé à travailler à l’âge de 14 ans. Alors qu’elle était nourrisse dans une famille à la Réunion.

Des personnes sont venus approcher ses parents afin de leur demander si leur fille (mère de Noémie) pouvait venir à Paris pour travailler.
À l’âge de 16 ans elle se retrouve donc en France, dans un foyer de la creuse où elle apprendra à coudre, à cuisiner, à bien se tenir…

J’étais toute surprise mais aussi émue de voir toutes ces personnes victimes de ce trafic témoigner, y compris le témoignage de Noémie.

Noémie, je l’a connais à travers ses nombreux clichés et en tant que l’unes des seuls mannequin noires françaises. Issue d’un milieu modeste, elle est repérée à l’âge de 17 ans. Elle pose pour de célèbres photographes et part vivre à New-York.

Je dis toujours que nous sommes tous plus ou moins touché par l’actualité et tous ce qui se passe autour de nous. Nous avons tous un vécu, une histoire et nos aînés aussi. Tous les jours dans la rue, nous croisons de simples personnes, des hommes, des femmes, des enfants, des SDF, des immigrés…

On se met à les critiquer sans moindres raisons mais on ne s’imagine pas par quoi ces personnes sont passés. Nous ne savons pas par quels moyens ils sont arrivés là où ils en sont.

J’étais toute émue mais aussi fière pour elle et sa mère. Car elle révélait pour la première fois cette partie de son histoire personnelle mais aussi de celle de sa mère. Pour la première fois, nous nous sommes pas arrêté sur le fait qu’elle était réunionnaise de par sa mère et métropolitaine par son père.

Derrière son héritage réunionnais, il y ‘avait une histoire, une histoire très douloureuse. En venant sur ce plateau donc, je pense qu’elle honorait ses racines, son histoire et tout simplement sa mère.

Je rappelle qu’entre 1963 et 1981 plus de deux mille enfants réunionnais ont été arrachés de leur île natale la Réunion afin de repeupler les campagnes désertés par ses habitants comme la Creuse. Cette politique avait été instauré par Michel Debré, ministre à l’époque et avait pour objectif de donner « une meilleur éducation et avenir » pour ces enfants.

Malheureusement, beaucoup ont été victimes de violences, agressions sexuels, maltraitances, abus et j’en passe. Tous cela passés sous le silence des autorités…

Je me suis senti très émue car étant la fille d’une homme guadeloupéen arrivé en France a l’age de 17 ans pour le service militaire. Etre arraché de son pays, sa culture, sa famille et ses amis, ce n’est pas du tout facile. Aussi, d’autres membres de ma famille avaient eux été victimes de ce qu’on appelle le BUMIDOM (Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer). Ce bureau avait permit à la migration de plusieurs antillais, guyanais et réunionnais vers la France afin de combiner les emplois non exercés par les « français » métropolitains. Mais a quel prix ?

famille
Famille antillaise migrante via le Bumidom
97645b40d4e73b5d0fab741ab4cc0436
Personnes réunionnaises arrachés de leur ile natale entre 1963 et 1981. Tous victimes du scandale des enfants de la creuse

Donc voila. J’ai tenu a partager avec vous cette grande découverte en espérant que tous ces actes, faits et événements dans le passé ne soient plus dissimulés et cachés.

Et je veux dire aussi que nous enfants d’immigrés en France ou ailleurs, il est important de savoir d’ou l’ou vient. Rien ne sert de renier, cacher ou mépriser notre identité car tôt ou tard on devra y faire face. Et il ne suffit pas seulement de créer une politique de métissage, de sa « beauté » ou de ses « bienfaits ». Nous en avons la preuve vivante que tout ce qui est beau n’a pas forcément de racines positives.  Peace and Love

Continue Reading

MEETING WITH ENEKA

img_3712

Eneka est le premier portrait de l’année 2017. En cette nouvelle année, je tiens à préciser que je continuerai toujours à interviewer des personnes rencontrées sur les réseaux sociaux.

Si les réseaux sociaux ont un côté négatif, je pense que c’est aussi à travers eux que des talents sont dénichés, que l’on peut transmettre notre univers et être inspiré à notre tour.

Je continuerais aussi à interroger des femmes issues de mon entourage proche ou lointain, des femmes rencontré dans la rue, dans la vie de tous les jours…

C’est donc en me baladant sur Instagram que je tombe sur le compte de cette jeune fille qui est Eneka. Immédiatement, son prénom m’intrigue. Je le trouve hyper joli et original. En plus de son univers old school, rétro, art, sneakers et hip-hop que j’adore. Je décide d’entrer en contact avec elle. J’ai aussi adoré ses photos mêlant voyages, gastronomies et arts des rues.

Continue Reading

MICHELLE OBAMA, MY FIRST LADY

Bonne année à toutes ♥. 2016 étant terminé, nous voici maintenant en 2017. Je vous souhaite plein de bonnes choses, d’amour, de joie, de bonheur, de réussite mais aussi la santé et la paix. Beaucoup de solidarités aussi au vu des événements tragiques que connaît le monde depuis plusieurs années déjà…

Pour le premier billet de l’année, je décide de le consacrer à une personnalité qui m’inspire beaucoup. Une femme qui tout au long du mandat de son mari, a tenu un rôle exceptionnel et exemplaire. D’où mes nombreuses références à ses citations sur le blog ou dans la vie de tous les jours.

Bien évidemment vous n’avez pas été dans le suspens trop longtemps. Cette femme si exceptionnelle, c’est Michelle Obama…

Continue Reading

LE HAPPY50

15380766_546989118840825_5461847851076854861_n

Ce weekend samedi 3 Décembre, je me suis rendu à l’évènement Happy50. Happy50 est une vente privée où plusieurs créateurs talentueux vendent leurs produits. Ce weekend, cette rencontre était particulièrement centrée sur les fêtes. Situé dans le beau quartier du Marais, tous les clients pouvaient faire le pleins pour les cadeaux de noël.

L’entrée était à 2 euros et aucun produit ne dépassaient 50 euros. Une initiative que je trouve bien car qui dit les fêtes de fin d’année, dit ÉNORMES DÉPENSES.

Continue Reading

MON HUILE D’OLIVE ET MOI

14991974_536065373266533_2180184688647140002_n

Cela fait maintenant 6 ans que j’ai décidé de revenir au naturel et de faire alors attention aux produits que je consomme. J’ai très vite opté pour des huiles basiques comme l’huile d’olive.

Avant cela, l’huile d’olive je ne le connaissais seulement à travers la cuisine. Le fait de l’utiliser pour les cheveux ou pour le corps, je n’en connaissais rien.

L’huile d’olive provient d’un arbre qu’on appelle l’olivier. C’est un arbre fruitier qui se distingue selon les caractéristiques de chaque région. L’olivier serait apparu il y a plus de 14 000 ans en Asie mineure où ils existent encore d’immenses forêts d’oliviers sauvages. En France, L’olivier prend ses racines en Méditerranée ou il est cultivé dans tout le bassin.

Continue Reading

HELLO LONDON PART 2

14642305_526709444202126_5843193761343994831_n

Je suis tellement pressée de vous raconter ma journée à Brixton lol. Mais je vais d’abord aller dans l’ordre. Samedi matin, j’ai effectué une visite guidée d’Harry Potter dans les rues de Londres. Comme je vous le disais dans l’autre article, un espace a été aménagé dans la gare de Saint Pancras afin de permettre aux visiteurs de visiter la station.

Moi personnellement cette visite ne m’enchantait pas vraiment. C’était plutôt pour ma sœur de 24 ans qui en était impatiente ! En effet, Harry Potter a beaucoup bercé notre enfance et ma mère n’a pas arrêté d’acheter les livres d’Harry pour mon frère et pour ma sœur et moi c’était les dvd.

Et du haut de ses 24 ans, elle en est toujours aussi fan. D’autant plus que le dernier bouquin de la saga, vient à peine de sortir.

Continue Reading

HELLO LONDON !

14650171_526698747536529_8451066162336163710_n

Ce week-end, j’ai eu l’occasion de partir à Londres avec de la famille. Cela faisait une éternité que je n’y avais pas remis les pieds et franchement ça me manquait beaucoup. C’était comme si je n’avais pas effectué un devoir…

En effet, la première fois que j’ai été à Londres j’ai directement accroché avec l’ambiance de la ville. Déjà l’anglais est une langue que j’aime beaucoup bien que j’ai parfois du mal à comprendre et à me faire comprendre !

Ensuite forcément l’architecture, les bus à deux étages, les fameuses cabines téléphoniques rouges, ça change de Paris.

Généralement lorsque je dois visiter un endroit que je ne connais pas, j’organise bien mes idées et les lieux où je dois me rendre. Mais je vous avoue que cette fois-ci je voulais simplement respirer l’air londonien !

Continue Reading

MEETING WITH JADE ANAÏS

13256266_1086977454793703_5860457590960529340_n

Salut les filles !! Je reviens avec une nouvelle Naïra qui se prénomme Jade Anaïs. Jade est tout simplement la petite sœur d’une amie à moi, qui a gentiment accepté de participer au blog. Je vous laisse donc avec cette jolie Brésilienne-Camerounaise qui a énormément d’engagements pour son si jeune âge. Du haut de ses 19 ans, elle sait qui elle est car elle apprend à se connaître. Elle sait reconnaître les richesses de sa culture  et a une bonne philosophie de vie. On sent à travers ses mots qu’elle a une force qui lui a été transmise par ses ainés et dont elle compte bien l’utiliser dans ses projets futurs.

Continue Reading