Adoptée, je suis à la recherche de ma mère biologique

 

13226714_246522545738045_7291924450464672177_n
Seul et vrai document réel concernant Mathilde. Il à été rédigé par son assistante sociale de l’époque alors qu’elle n’était qu’un tout petit bébé

Il y a plus d’un an déjà, j’étais tombé sur la page Facebook d’une femme recherchant sa mère biologique. Je crois que c’était la première fois que je tombais sur une page recherchant un parent biologique d’une personne et en plus de cela, les images qui y avaient été postées avaient capturé mon esprit.

Nous pouvions y voir une petite fille métisse, habillée d’une jolie robe en madras ( tissu traditionnel des Antilles françaises ) entourée de ses proches.

Après avoir expliqué les motifs de sa démarche, je comprends que cette jeune femme dont la vie souriait, recherchait la femme qui l’avait mis au monde. Les images qu’elle avait donc postées montraient l’image d’une famille modèle et traditionnel avec un papa et une maman. Mais en réalité, cette femme recherchait sa mère biologique car elle a été adoptée quelques mois après sa naissance.

« J’ai crée une page Facebook dans le but de retrouver ma mère biologique »

En découvrant son histoire, nous apprenons aussi que la vie à bien fait les choses car du peu qu’elle savait, elle est restée près de ses origines. Ironie du sort peut-être mais très positif car elle garde tout de même un lien avec ses racines.

Continue Reading

JE SUIS NOIRE DONC JE N’AI PAS LE DROIT D’UTILISER « QUELQUES » TERMES.

12400873_432948886911516_7946330105039989978_n_Fotor

J’ai pour habitude de répéter constamment que lorsque nous sommes enfant, nos parents essaient de nous mettre à l’abri et de nous proteger de ce monde de brutes.

Et j’ai aussi souvent l’habitude de dire que lorsque nous sommes enfants, nous sommes si innocents… Pour la plupart, nous ne connaissons pas exactement ce que c’est la méchanceté, l’hypocrisie, la naïveté, la tromperie, les blessures, la pauvreté , la dépression en j’en passe.

Continue Reading

Mes événements à venir

Depuis quelques jours déjà, nous avons du beau temps ici à Paris et dans toute la France d’ailleurs. Ce beau temps ne cesse de me remonter le moral avec ma routine quotidienne…
Les beaux jours s’installent donc tranquillement et les festivals arrivent à grands pas. J’aime cette période de l’année où il y a beaucoup d’événements consacrés à un ou plusieurs sujets à la fois. Ce sont des moments à saisir pour passer du bon temps avec la famille ou les amis.
Cette année, je pense aller à au moins deux de ces grands événements comme la célèbre grande Foire de Paris ou encore la Natural hair Academy.

La Foire de Paris 

LOGO HAUTEUR ROUGE 2017Rubrique-terre-des-tropiques-foire-de-paris_article_body_l

La foire de Paris est un grand lieu de rencontre, d’échanges ou encore de découvertes sur plusieurs domaines précis : habitat, déco, automobile, artisanat, loisirs, gastronomie.
J’adore me rendre à cette foire dans la simple et unique raison de déguster toutes sortes de gastronomie ! Vous me connaissez déjà pour être une grande gourmande et bien en général, je m’y rends souvent dans l’univers Cultures du monde où il y a de nombreux stands de la Caraïbes (Martinique, Guadeloupe, Haïti, Cuba), de l’Afrique et de tous les pays du monde. D’un stand à un autre nous pouvons nous retrouver en Chine ou encore en Australie !

Il y a des restaurants, stands beauté, stands de créateurs, ateliers coiffures et pleins d’autres activités. Nous avons le choix d’acheter des produits de beauté, des ingrédients pour la cuisine ou encore des CD de nos chanteurs préférés et parfois pour des prix cassés. Vraiment on ne s’ennuie pas à la foire de paris et c’est un moment idéal à passer entre amis ou famille. En général je m’y rends plusieurs fois, une journée avec la famille et une journée avec les amis.

Tout ça pour encore faire exploser mon joli portefeuille ! Pour vous dire, les vendeurs Touaregs ( oui moi je les appelle comme ça Lol) venus du Sahel nous connaissent parfaitement ma soeur et moi car à chaque fois nous allons acheter leurs jolis bijoux traditionnels !

Les artistes font aussi partie de la fête car il y a souvent des concerts, des concours de miss et des défilés de mode, carnaval…

Comme chaque année, la foire se tiendra au parc des expositions à la porte de Versailles.
Et pour couronner le tout, je termine toujours ces journées avec le fameux Bookit et un sorbet coco ! Ouais parce que déjà je ne l’ai pas dit plus haut mais la foire de Paris me fait à chaque fois penser à la Guadeloupe. Pourquoi ? Car il y a toujours un grand nombre des compatriotes là-bas et le créole est OMNIPRESENT dans les parages. Avec cette chaleur et tous ces produit exotiques, j’ai vraiment l’impression de voyager à travers mon ile et toute la diaspora.

La Natural Hair Academy 

17553757_1208445452608901_3762651237181384617_n

Alors la Natural Hair Academy et le plus grand événement qui célèbre la beauté noire Afro en France et en Europe. Durant toute une journée, nous avons de nombreuses activités concernant la beauté du cheveu crépu, les meilleurs techniques de maquillage, les créateurs d’accessoires et de vêtements ethniques et enfin la restauration.

Je n’ai jamais été à cet événement qui a été mis en place il y a plusieurs années déjà même quand j’étais une furie du cheveu naturel et des produits capillaires. Mais cette année je me suis dit qu’il serait temps d’y aller au moins une fois car étant une femme noire, il m’est important de me rendre à des événements comme celui-ci afin de célébrer ma beauté et celui de toutes les femmes noires du pays.

Les plus grandes personnalités telles que les blogueuses, actrices ou encore youtubeuses seront de la partie pour le grand plaisir de leurs fans.

Le festival se tiendra donc au parc floral de Paris où des milliers de personnes sont attendues.

l’Exposition Jamaica Jamaica

jamaica-carre_0

l’exposition se tient actuellement du 4 avril 2017 au 13 août 2017 à la cité de la musique (Philharmonie de Paris).

Étant une grande fan de la Jamaïque et de sa culture, j’irai me rendre à cette exposition qui marquera l’histoire de l’ile et de sa musique qui est aujourd’hui reconnue internationalement. du reggae aux musiques urbaines, toute l’histoire de la musique jamaïcaine est revisitée.

Continue Reading

Ma rencontre avec Anita Traoré, présidente de l’association Chance et Protection pour toutes

17309513_961108407359544_8250517260352033161_n

Hier je rencontrais pour la première fois, Anita Traoré, Présidente de Association Chance et Protection pour toutes.

Il y a plusieurs semaines de cela, je décidais de conclure à un rendez-vous avec cette femme. Car j’étais à la recherche d’une femme excisée qui pouvait ainsi parler de son excision sans honte. Je voulais marquer ce mois de mars si consacré à la femme et à un combat particulier que mène une d’entre nous. Pour celles qui ne connaissent pas, l’excision est une violente pratique qui consiste à mutiler partiellement ou totalement les parties génitales féminines de la femme. Cette opération qui est d’une violence extrême est alors pratiquée sur les bébés, petites filles, adolescentes ou tout simplement chez les jeunes femmes.

Selon les historiens, l’excision a été créée avant le christianisme et l’islam afin de réduire la condition des femmes qui était déjà bien réduite…

Continue Reading

CASSER LES PRÉJUGÉS LE TEMPS D’UN FILM

1053304_1600x450

Le 14 Février dernier, j’allais enfin regarder l’un des films les plus attendus de 2017. J’avoue que je l’attendais particulièrement car c’est bien l’une de mes actrices favorites, Aïssa Maïga qui détient le rôle principal.

Pourquoi ? Car je la trouve belle, elle-même et j’adore son style vestimentaire. De plus c’est l’une des rares actrices noires françaises qui a plus ou moins réussi à se faire une place dans le cinéma français. C’est l’une des rares actrices qui jouent des rôles par forcément dégradant pour la femme noire. Et ces dernières années, ces personnages renvoient toujours l’image d’une femme intelligente, forte et ambitieuse.

Continue Reading

Connaitre d’où l’on vient afin de savoir ou aller

noemie-lenoir-at-pirelli-calendar-50th-anniversary-party-in-paris_1

Dimanche soir, alors que je regardais le magazine « Histoire d’Outre-mer » sur la chaîne France O.

J’apprenais que la mère du mannequin Noémie Lenoir est une femme victime du scandale des « enfants de la creuse ».
Sa mère Réunionnaise était issue d’une famille de 17 enfants et avait commencé à travailler à l’âge de 14 ans. Alors qu’elle était nourrisse dans une famille à la Réunion.

Des personnes sont venus approcher ses parents afin de leur demander si leur fille (mère de Noémie) pouvait venir à Paris pour travailler.
À l’âge de 16 ans elle se retrouve donc en France, dans un foyer de la creuse où elle apprendra à coudre, à cuisiner, à bien se tenir…

J’étais toute surprise mais aussi émue de voir toutes ces personnes victimes de ce trafic témoigner, y compris le témoignage de Noémie.

Noémie, je l’a connais à travers ses nombreux clichés et en tant que l’unes des seuls mannequin noires françaises. Issue d’un milieu modeste, elle est repérée à l’âge de 17 ans. Elle pose pour de célèbres photographes et part vivre à New-York.

Je dis toujours que nous sommes tous plus ou moins touché par l’actualité et tous ce qui se passe autour de nous. Nous avons tous un vécu, une histoire et nos aînés aussi. Tous les jours dans la rue, nous croisons de simples personnes, des hommes, des femmes, des enfants, des SDF, des immigrés…

On se met à les critiquer sans moindres raisons mais on ne s’imagine pas par quoi ces personnes sont passés. Nous ne savons pas par quels moyens ils sont arrivés là où ils en sont.

J’étais toute émue mais aussi fière pour elle et sa mère. Car elle révélait pour la première fois cette partie de son histoire personnelle mais aussi de celle de sa mère. Pour la première fois, nous nous sommes pas arrêté sur le fait qu’elle était réunionnaise de par sa mère et métropolitaine par son père.

Derrière son héritage réunionnais, il y ‘avait une histoire, une histoire très douloureuse. En venant sur ce plateau donc, je pense qu’elle honorait ses racines, son histoire et tout simplement sa mère.

Je rappelle qu’entre 1963 et 1981 plus de deux mille enfants réunionnais ont été arrachés de leur île natale la Réunion afin de repeupler les campagnes désertés par ses habitants comme la Creuse. Cette politique avait été instauré par Michel Debré, ministre à l’époque et avait pour objectif de donner « une meilleur éducation et avenir » pour ces enfants.

Malheureusement, beaucoup ont été victimes de violences, agressions sexuels, maltraitances, abus et j’en passe. Tous cela passés sous le silence des autorités…

Je me suis senti très émue car étant la fille d’une homme guadeloupéen arrivé en France a l’age de 17 ans pour le service militaire. Etre arraché de son pays, sa culture, sa famille et ses amis, ce n’est pas du tout facile. Aussi, d’autres membres de ma famille avaient eux été victimes de ce qu’on appelle le BUMIDOM (Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer). Ce bureau avait permit à la migration de plusieurs antillais, guyanais et réunionnais vers la France afin de combiner les emplois non exercés par les « français » métropolitains. Mais a quel prix ?

famille
Famille antillaise migrante via le Bumidom
97645b40d4e73b5d0fab741ab4cc0436
Personnes réunionnaises arrachés de leur ile natale entre 1963 et 1981. Tous victimes du scandale des enfants de la creuse

Donc voila. J’ai tenu a partager avec vous cette grande découverte en espérant que tous ces actes, faits et événements dans le passé ne soient plus dissimulés et cachés.

Et je veux dire aussi que nous enfants d’immigrés en France ou ailleurs, il est important de savoir d’ou l’ou vient. Rien ne sert de renier, cacher ou mépriser notre identité car tôt ou tard on devra y faire face. Et il ne suffit pas seulement de créer une politique de métissage, de sa « beauté » ou de ses « bienfaits ». Nous en avons la preuve vivante que tout ce qui est beau n’a pas forcément de racines positives.  Peace and Love

Continue Reading

Un samedi à Bamako

16602637_573166276223109_1841190992681308124_n

Hello les filles, j’espère que vous allez bien. En ce moment je ne suis pas trop sur le blog car j’ai beaucoup moins de temps avec la fac et le travail en même temps.

Beaucoup de choses sont prévues pour cette année 2017 et bien sûr vous serez les premières à les savoir. Sinon, samedi dernier une de mes meilleures amies disait oui à son prince charmant. Je décide alors de vous faire un post sur les différentes tenues que j’ai portées samedi dernier lors de son wedding Day. Henda est l’une de celles que je connais vraiment depuis toujours, la crèche, la maternelle…

C’était donc avec joie et excitation que j’attendais ce moment. Pour cette union j’avais déjà réfléchi à un modèle particulier et je voulais vraiment marquer le coup et me démarquer. J’ai donc décidé de mélanger deux pagnes traditionnels remplis d’histoires et qui caractérisent tout simplement mes origines et mes racines.

J’ai osé mélanger le tissu wax et le tissu madras. Je voulais vraiment que les deux parties soient entièrement représentées dans ma tenue. Donc le wax pour représenter mes racines togolaise-béninoises et le madras pour représenter mes racines guadeloupéennes.

Au départ, cette idée n’était pas au gout de tout le monde. Car je reconnais que c’est très rare de voir quelque part les deux tissus assemblés. J’en avais déjà vu mais c’est quelque chose en général d’assez original car ces tissus sont très symboliques et représentent la culture et le patrimoine de plusieurs régions. Donc forcément ceux qui sont habitués à les travailler ont dû mal imaginer ce genre de mélange.

Ma mère, ma sœur, mes copines et leurs mamans lol ainsi que ma couturière étaient vraiment sceptiques face à cette idée. Mais bon je ne m’appelle Andie pour rien car je suis toujours celle qui ose !

Le wax qui est aussi appelé « tissu africain » et qui veut dire cire en anglais est à l’origine indonésien. Ce sont les colons européens qui vont s’inspirer de ces modèles et les importer en Afrique et plus précisément dans l’ouest du continent.

La particularité du tissu à travers les motifs et les couleurs très vives, vont contribuer au grand essor du wax en Afrique. Au point où il va avoir un grand impact sur la vie quotidienne des populations africaines et leurs commerçants. Quel que soit la classe, le wax concerne tout le monde et en particulier les femmes qui s’affirment beaucoup à travers ces pagnes. Nous pouvons alors distinguer celui qu’on porte à la maison, celui qu’on porte pour aller champs ou au marché, celui qu’on porte lors de grands événements …

wax-goutte-dor

Et pour mettre encore à l’honneur mon pays d’origine le Togo lol. Grâce au grand commerce du wax et d’autres tissus traditionnels africains, dans les années 70 une classe de femmes riche apparaît à Lomé au Togo. Ces femmes qu’on appelle les Nana Benz vendaient ces tissus-là qu’elles allaient chercher au Ghana, en Hollande ou encore en Indonésie. Elles possédaient plusieurs voitures de luxe mais aussi plusieurs grands hôtels sur le continent.

Le madras lui est à l’origine un tissu indien qui a été importé par les travailleurs indiens aux Antilles juste après l’abolition de l’esclavage. Au fil des siècles, le tissu est devenu le vêtement traditionnel des Antilles françaises et de la Guyane. Toutes les personnes composantes de ces populations métissées (noirs, blancs, indiens, arabes, asiatiques et métis) ont donc pour tissu traditionnel le madras. Et comme pour le wax, il est porté selon les différentes manifestations (Mariage, Baptême, Carnaval).

madras

Voici les deux tissus respectifs que j’ai achetés afin de composer ma tenue. Je voulais quelque chose de très chaud, vif et girly. Donc mon choix s’est porté sur des tons rouges, roses, oranges…

16473768_573166229556447_5040129791845862342_n

Cet ensemble qui se composait d’un haut et d’une longue jupe, a fait son effet lol seulement lors de la soirée où j’étais entourée de nos mamans africaines avec leurs jolies tenues en wax, bazin…

16473516_573171439555926_1990804740711327681_n

Mon amie étant d’origine malienne, les couleurs et la classe étaient bien évidemment présents.

À la mairie j’ai simplement porté une tenue classique, occidentale donc une jupe noire avec une veste blazer en wax. À l’origine cette veste appartient à ma sœur et le tissu c’est moi qui l’avais acheté pour l’utiliser. Puis finalement je décidais de le donner à ma sœur et d’en acheter un autre.

16640607_573166272889776_3141080911661008691_n

16603086_573166286223108_7014486294739284894_n

La petite veste en wax apportait donc un plus et la touche exotique dans cette tenue.

Enfin, voici quelques clichés des tenues de ma sœur et deux de mes meilleures amies. Celles que je connais aussi depuis la maternelle, celles avec qui j’ai fait les 400 coups tout comme avec Henda lol.

16508959_573178976221839_2018351265922220377_n

Mon amie Ada est issue d’un métissage pakistanais-malaisien mais qui est noire à l’intérieur ! lol. Car depuis toujours elle est entourée d’amis afro-caribéens et de ce fait, elle aime nos cultures. Pour le mariage elle voulait au début porter une tenue « comme nous » comme elle le disait si bien. Puis finalement elle a opté pour une tenue classique de chez elle donc une tenue que les femmes portent lors de grandes festivités au Pakistan (pays de sa maman).

J’ai trouvé cela très cool dans le sens où elle apportait sa touche asiatique dans un environnement 100 % africain.

16602739_573166179556452_4997675488728645759_n

Continue Reading

MEETING WITH ENEKA

img_3712

Eneka est le premier portrait de l’année 2017. En cette nouvelle année, je tiens à préciser que je continuerai toujours à interviewer des personnes rencontrées sur les réseaux sociaux.

Si les réseaux sociaux ont un côté négatif, je pense que c’est aussi à travers eux que des talents sont dénichés, que l’on peut transmettre notre univers et être inspiré à notre tour.

Je continuerais aussi à interroger des femmes issues de mon entourage proche ou lointain, des femmes rencontré dans la rue, dans la vie de tous les jours…

C’est donc en me baladant sur Instagram que je tombe sur le compte de cette jeune fille qui est Eneka. Immédiatement, son prénom m’intrigue. Je le trouve hyper joli et original. En plus de son univers old school, rétro, art, sneakers et hip-hop que j’adore. Je décide d’entrer en contact avec elle. J’ai aussi adoré ses photos mêlant voyages, gastronomies et arts des rues.

Continue Reading

MICHELLE OBAMA, MY FIRST LADY

michelle-obama_3-620x514

Bonne année à toutes ♥. 2016 étant terminé, nous voici maintenant en 2017. Je vous souhaite plein de bonnes choses, d’amour, de joie, de bonheur, de réussite mais aussi la santé et la paix. Beaucoup de solidarités aussi au vu des événements tragiques que connaît le monde depuis plusieurs années déjà…

Pour le premier billet de l’année, je décide de le consacrer à une personnalité qui m’inspire beaucoup. Une femme qui tout au long du mandat de son mari, a tenu un rôle exceptionnel et exemplaire. D’où mes nombreuses références à ses citations sur le blog ou dans la vie de tous les jours.

Bien évidemment vous n’avez pas été dans le suspens trop longtemps. Cette femme si exceptionnelle, c’est Michelle Obama…

Continue Reading