BON PLAN RESTO : POULET BRAISÉ 🍴

IMG_0189_FotorIMG_0195_FotorIMG_0187_Fotor

J’ai enfin testé ce fameux restaurant qu’est le POULET BRAISÉ. J’en avais tellement entendu parlé mais je ne m’étais jamais réellement décidé à y aller. C’est un restaurant qui se distingue par sa cuisine multiculturelle car nous avons des saveurs d’Afrique et de l’Occident. La clientèle à donc la possibilité d’opter pour un poulet braisé comme pour des pâtes classiques.

Continue Reading

BON PLAN RESTO : LE DJOLIBA 🍴

IMG_0144_Fotor

IMG_0145_Fotor

IMG_0154_Fotor

 

Le Djoliba Restaurant 

6 rue Blondet 75003

Ⓜ️ Métro Strasbourg Saint-Denis

J’ai mangé dans ce restaurant sur un coup de tête avec ma soeur et vraiment je n’ai pas du tout été déçu. Pour une formule à 10 euros, l’assiette était délicieuse et très remplie. La déco est superbe et en plus le public est très diversifié. Je vous recommande vivement ce restaurant pour ceux qui aiment ou qui aimeraient découvrir la gastronomie africaine.

Continue Reading

FAIRE DU VÉLO UNE NUIT ENTIÈRE À PARIS ❤️🇫🇷

Je n’avais jamais organisé toute une soirée à faire uniquement du vélo, sur notre belle capitale et sous une chaleur plus que pas possible ! Et bien c’est maintenant chose faite ! Moi qui devais tout simplement reprendre le vélo car cela fait plusieurs années que j’en ai pas osé faire.

Hier soir, alors que la chaleur m’écrasait (36° c’est vraiment très inquiétant pour ma part), je décide de rejoindre ma soeur sur Paris afin de boire un verre et faire du vélo. De mauvaise humeur à cause de la chaleur mais aussi pour ces transports qui ne s’améliorent une fois sur quatre. Franchement, c’était la fête de la musique mais j’ai quand même eu droit à une suppression de train. Elle est pas belle la vie ?

Toujours sous cette chaleur bien écrasante à 23h du soir, je rejoins donc ma Sista à Nation. Selon son copain et elle, il y auraient eu plusieurs démonstrations de danse Gwo ka (musique traditionnelle guadeloupéenne). Les problème de trains m’ayant attrapé, j’ai raté toutes les prestations.

A 00h, nous commençons enfin à faire du vélo. Pour ma part, ce fut la première fois que j’utilisais le dispositif Vélib.

Continue Reading

NHA 2017 ✊🏾💆🏾🎀

Se valoriser en tant que femme c’est d’abord prendre conscience de son potentiel, de ses atouts, de son intelligence etc…

Je dis cela car en tant que femme noire, il est très important pour moi de me sentir bien ma peau, chez moi donc dans mon environnement et dans ma vie quotidienne.

Si j’ai la chance de vivre à un temps, ou mes soeurs et moi avions pris conscience globalement de nos atouts. Ma mère, mes grands-mères et pratiquement toutes les femmes noires d’une autre génération , n’ont pas forcément eu la chance d’être valorisé dans nos sociétés.

Combien de fois nos cheveux, nos traits, nos caractéristiques ou encore notre peau noire ont-ils été méprisés ? Et cela venant des personnes issues de la communauté noire ou pas.

C’est avec plaisir et avec beaucoup de pensées positives que j’écris cet article sur mes ressentis de la Natural Hair Academy 2017 qui a eu lieu samedi 10 Juin.

La Natural Hair Academy est un événement célébrant le cheveu crépu mais aussi la beauté noire, dont la première édition a eu lieu en 2012. Pour ma part, c’est la première fois que je me suis rendue à cet événement si enrichissant pour nous femmes noires et nos petites filles.

Continue Reading

Adoptée, je suis à la recherche de ma mère biologique

 

13226714_246522545738045_7291924450464672177_n
Seul et vrai document réel concernant Mathilde. Il à été rédigé par son assistante sociale de l’époque alors qu’elle n’était qu’un tout petit bébé

Il y a plus d’un an déjà, j’étais tombé sur la page Facebook d’une femme recherchant sa mère biologique. Je crois que c’était la première fois que je tombais sur une page recherchant un parent biologique d’une personne et en plus de cela, les images qui y avaient été postées avaient capturé mon esprit.

Nous pouvions y voir une petite fille métisse, habillée d’une jolie robe en madras ( tissu traditionnel des Antilles françaises ) entourée de ses proches.

Après avoir expliqué les motifs de sa démarche, je comprends que cette jeune femme dont la vie souriait, recherchait la femme qui l’avait mis au monde. Les images qu’elle avait donc postées montraient l’image d’une famille modèle et traditionnel avec un papa et une maman. Mais en réalité, cette femme recherchait sa mère biologique car elle a été adoptée quelques mois après sa naissance.

« J’ai crée une page Facebook dans le but de retrouver ma mère biologique »

En découvrant son histoire, nous apprenons aussi que la vie à bien fait les choses car du peu qu’elle savait, elle est restée près de ses origines. Ironie du sort peut-être mais très positif car elle garde tout de même un lien avec ses racines.

Continue Reading

JE SUIS NOIRE DONC JE N’AI PAS LE DROIT D’UTILISER « QUELQUES » TERMES.

12400873_432948886911516_7946330105039989978_n_Fotor

J’ai pour habitude de répéter constamment que lorsque nous sommes enfant, nos parents essaient de nous mettre à l’abri et de nous proteger de ce monde de brutes.

Et j’ai aussi souvent l’habitude de dire que lorsque nous sommes enfants, nous sommes si innocents… Pour la plupart, nous ne connaissons pas exactement ce que c’est la méchanceté, l’hypocrisie, la naïveté, la tromperie, les blessures, la pauvreté , la dépression en j’en passe.

Continue Reading

Mes événements à venir

Depuis quelques jours déjà, nous avons du beau temps ici à Paris et dans toute la France d’ailleurs. Ce beau temps ne cesse de me remonter le moral avec ma routine quotidienne…
Les beaux jours s’installent donc tranquillement et les festivals arrivent à grands pas. J’aime cette période de l’année où il y a beaucoup d’événements consacrés à un ou plusieurs sujets à la fois. Ce sont des moments à saisir pour passer du bon temps avec la famille ou les amis.
Cette année, je pense aller à au moins deux de ces grands événements comme la célèbre grande Foire de Paris ou encore la Natural hair Academy.

La Foire de Paris 

LOGO HAUTEUR ROUGE 2017Rubrique-terre-des-tropiques-foire-de-paris_article_body_l

La foire de Paris est un grand lieu de rencontre, d’échanges ou encore de découvertes sur plusieurs domaines précis : habitat, déco, automobile, artisanat, loisirs, gastronomie.
J’adore me rendre à cette foire dans la simple et unique raison de déguster toutes sortes de gastronomie ! Vous me connaissez déjà pour être une grande gourmande et bien en général, je m’y rends souvent dans l’univers Cultures du monde où il y a de nombreux stands de la Caraïbes (Martinique, Guadeloupe, Haïti, Cuba), de l’Afrique et de tous les pays du monde. D’un stand à un autre nous pouvons nous retrouver en Chine ou encore en Australie !

Il y a des restaurants, stands beauté, stands de créateurs, ateliers coiffures et pleins d’autres activités. Nous avons le choix d’acheter des produits de beauté, des ingrédients pour la cuisine ou encore des CD de nos chanteurs préférés et parfois pour des prix cassés. Vraiment on ne s’ennuie pas à la foire de paris et c’est un moment idéal à passer entre amis ou famille. En général je m’y rends plusieurs fois, une journée avec la famille et une journée avec les amis.

Tout ça pour encore faire exploser mon joli portefeuille ! Pour vous dire, les vendeurs Touaregs ( oui moi je les appelle comme ça Lol) venus du Sahel nous connaissent parfaitement ma soeur et moi car à chaque fois nous allons acheter leurs jolis bijoux traditionnels !

Les artistes font aussi partie de la fête car il y a souvent des concerts, des concours de miss et des défilés de mode, carnaval…

Comme chaque année, la foire se tiendra au parc des expositions à la porte de Versailles.
Et pour couronner le tout, je termine toujours ces journées avec le fameux Bookit et un sorbet coco ! Ouais parce que déjà je ne l’ai pas dit plus haut mais la foire de Paris me fait à chaque fois penser à la Guadeloupe. Pourquoi ? Car il y a toujours un grand nombre des compatriotes là-bas et le créole est OMNIPRESENT dans les parages. Avec cette chaleur et tous ces produit exotiques, j’ai vraiment l’impression de voyager à travers mon ile et toute la diaspora.

La Natural Hair Academy 

17553757_1208445452608901_3762651237181384617_n

Alors la Natural Hair Academy et le plus grand événement qui célèbre la beauté noire Afro en France et en Europe. Durant toute une journée, nous avons de nombreuses activités concernant la beauté du cheveu crépu, les meilleurs techniques de maquillage, les créateurs d’accessoires et de vêtements ethniques et enfin la restauration.

Je n’ai jamais été à cet événement qui a été mis en place il y a plusieurs années déjà même quand j’étais une furie du cheveu naturel et des produits capillaires. Mais cette année je me suis dit qu’il serait temps d’y aller au moins une fois car étant une femme noire, il m’est important de me rendre à des événements comme celui-ci afin de célébrer ma beauté et celui de toutes les femmes noires du pays.

Les plus grandes personnalités telles que les blogueuses, actrices ou encore youtubeuses seront de la partie pour le grand plaisir de leurs fans.

Le festival se tiendra donc au parc floral de Paris où des milliers de personnes sont attendues.

l’Exposition Jamaica Jamaica

jamaica-carre_0

l’exposition se tient actuellement du 4 avril 2017 au 13 août 2017 à la cité de la musique (Philharmonie de Paris).

Étant une grande fan de la Jamaïque et de sa culture, j’irai me rendre à cette exposition qui marquera l’histoire de l’ile et de sa musique qui est aujourd’hui reconnue internationalement. du reggae aux musiques urbaines, toute l’histoire de la musique jamaïcaine est revisitée.

Continue Reading

Ma rencontre avec Anita Traoré, présidente de l’association Chance et Protection pour toutes

17309513_961108407359544_8250517260352033161_n

Hier je rencontrais pour la première fois, Anita Traoré, Présidente de Association Chance et Protection pour toutes.

Il y a plusieurs semaines de cela, je décidais de conclure à un rendez-vous avec cette femme. Car j’étais à la recherche d’une femme excisée qui pouvait ainsi parler de son excision sans honte. Je voulais marquer ce mois de mars si consacré à la femme et à un combat particulier que mène une d’entre nous. Pour celles qui ne connaissent pas, l’excision est une violente pratique qui consiste à mutiler partiellement ou totalement les parties génitales féminines de la femme. Cette opération qui est d’une violence extrême est alors pratiquée sur les bébés, petites filles, adolescentes ou tout simplement chez les jeunes femmes.

Selon les historiens, l’excision a été créée avant le christianisme et l’islam afin de réduire la condition des femmes qui était déjà bien réduite…

Continue Reading

CASSER LES PRÉJUGÉS LE TEMPS D’UN FILM

1053304_1600x450

Le 14 Février dernier, j’allais enfin regarder l’un des films les plus attendus de 2017. J’avoue que je l’attendais particulièrement car c’est bien l’une de mes actrices favorites, Aïssa Maïga qui détient le rôle principal.

Pourquoi ? Car je la trouve belle, elle-même et j’adore son style vestimentaire. De plus c’est l’une des rares actrices noires françaises qui a plus ou moins réussi à se faire une place dans le cinéma français. C’est l’une des rares actrices qui jouent des rôles par forcément dégradant pour la femme noire. Et ces dernières années, ces personnages renvoient toujours l’image d’une femme intelligente, forte et ambitieuse.

Continue Reading

Connaitre d’où l’on vient afin de savoir ou aller

noemie-lenoir-at-pirelli-calendar-50th-anniversary-party-in-paris_1

Dimanche soir, alors que je regardais le magazine « Histoire d’Outre-mer » sur la chaîne France O.

J’apprenais que la mère du mannequin Noémie Lenoir est une femme victime du scandale des « enfants de la creuse ».
Sa mère Réunionnaise était issue d’une famille de 17 enfants et avait commencé à travailler à l’âge de 14 ans. Alors qu’elle était nourrisse dans une famille à la Réunion.

Des personnes sont venus approcher ses parents afin de leur demander si leur fille (mère de Noémie) pouvait venir à Paris pour travailler.
À l’âge de 16 ans elle se retrouve donc en France, dans un foyer de la creuse où elle apprendra à coudre, à cuisiner, à bien se tenir…

J’étais toute surprise mais aussi émue de voir toutes ces personnes victimes de ce trafic témoigner, y compris le témoignage de Noémie.

Noémie, je l’a connais à travers ses nombreux clichés et en tant que l’unes des seuls mannequin noires françaises. Issue d’un milieu modeste, elle est repérée à l’âge de 17 ans. Elle pose pour de célèbres photographes et part vivre à New-York.

Je dis toujours que nous sommes tous plus ou moins touché par l’actualité et tous ce qui se passe autour de nous. Nous avons tous un vécu, une histoire et nos aînés aussi. Tous les jours dans la rue, nous croisons de simples personnes, des hommes, des femmes, des enfants, des SDF, des immigrés…

On se met à les critiquer sans moindres raisons mais on ne s’imagine pas par quoi ces personnes sont passés. Nous ne savons pas par quels moyens ils sont arrivés là où ils en sont.

J’étais toute émue mais aussi fière pour elle et sa mère. Car elle révélait pour la première fois cette partie de son histoire personnelle mais aussi de celle de sa mère. Pour la première fois, nous nous sommes pas arrêté sur le fait qu’elle était réunionnaise de par sa mère et métropolitaine par son père.

Derrière son héritage réunionnais, il y ‘avait une histoire, une histoire très douloureuse. En venant sur ce plateau donc, je pense qu’elle honorait ses racines, son histoire et tout simplement sa mère.

Je rappelle qu’entre 1963 et 1981 plus de deux mille enfants réunionnais ont été arrachés de leur île natale la Réunion afin de repeupler les campagnes désertés par ses habitants comme la Creuse. Cette politique avait été instauré par Michel Debré, ministre à l’époque et avait pour objectif de donner « une meilleur éducation et avenir » pour ces enfants.

Malheureusement, beaucoup ont été victimes de violences, agressions sexuels, maltraitances, abus et j’en passe. Tous cela passés sous le silence des autorités…

Je me suis senti très émue car étant la fille d’une homme guadeloupéen arrivé en France a l’age de 17 ans pour le service militaire. Etre arraché de son pays, sa culture, sa famille et ses amis, ce n’est pas du tout facile. Aussi, d’autres membres de ma famille avaient eux été victimes de ce qu’on appelle le BUMIDOM (Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer). Ce bureau avait permit à la migration de plusieurs antillais, guyanais et réunionnais vers la France afin de combiner les emplois non exercés par les « français » métropolitains. Mais a quel prix ?

famille
Famille antillaise migrante via le Bumidom
97645b40d4e73b5d0fab741ab4cc0436
Personnes réunionnaises arrachés de leur ile natale entre 1963 et 1981. Tous victimes du scandale des enfants de la creuse

Donc voila. J’ai tenu a partager avec vous cette grande découverte en espérant que tous ces actes, faits et événements dans le passé ne soient plus dissimulés et cachés.

Et je veux dire aussi que nous enfants d’immigrés en France ou ailleurs, il est important de savoir d’ou l’ou vient. Rien ne sert de renier, cacher ou mépriser notre identité car tôt ou tard on devra y faire face. Et il ne suffit pas seulement de créer une politique de métissage, de sa « beauté » ou de ses « bienfaits ». Nous en avons la preuve vivante que tout ce qui est beau n’a pas forcément de racines positives.  Peace and Love

Continue Reading