MY FIRST TRIP IN AMSTERDAM 🇳🇱

Amsterdam, belle Amsterdam…

J’étais si enthousiaste de te rencontrer mais tu m’as vite calmée avec ta pluie et ton vent !

Cette année je décide de découvrir une nouvelle destination, une destination qui m’attirait de plus en plus. Au moins de juin donc, je décide de me prendre un billet pour Amsterdam.

Sur le site www.thalys.com, j’ai eu des billets pour 35 euros donc 70 euros aller-retour. Le Thalys est un train qui permet de relier Paris aux villes du nord comme Bruxelles, Anvers, Rotterdam et enfin Amsterdam.

C’est la veille dont je me rend compte que nous avons pris l’un des premiers trains de la journée. Moi qui ne suis pas du tout matinale, le réveil à été très difficile…

C’est la première fois que je prenais le Thalys et j’ai trouvé plutôt l’aller assez long. Car oui, il faut compter 3 heures pour arriver aux Pays-Bas.

Lorsque nous sommes arrivées, le temps ne concordait pas du tout avec ma tenue du jour. J’avais opté pour une robe salopette que j’affectionne car ici à Paris dès le matin c’était canicule assurée. Tandis qu’à Amsterdam, c’étaient des températures bien différentes…

Toujours avec nos valises, nous avons visité tout d’abord le quartier rouge. C’est un quartier situé près de la Gare Centrale où nous étions arrivées. Avec quelques averses, nous avons surtout visité le quartier chinois qui est en fait implanté dans le quartier rouge. Comme l’indique son nom, il abrite de nombreux restaurants et boutiques asiatiques ainsi qu’un temple.

Le temple HE HUA est le plus grand temple bouddhiste européen.


Dès le lendemain, nous sommes rendus aux Bloemenmarket, le marché des fleurs. Ce marché regorge de jolies fleurs naturelles ou artificielles. C’est mon amie qui était complètement aux anges car dieu seul sait à quel point elle adore les fleurs ! Moi j’ai plutôt bien aimé aussi car j’adore les fleurs aux couleurs vives et joyeuses 🌼🌺🌹🌷💐

En marchant un peu plus (oui oui nous avons beaucoup marché quand même), nous avons atteint le célèbre Musée d’Anne Frank. Malheureusement, nous n’avons pas pu visiter le musée car au moment où nous avons voulu prendre les billets d’entrée, c’était trop tard…

Et pourtant nous avons tenté de réserver nos places une semaine avant notre départ. C’était mon seul grand regret de ce voyage. J’ai lu le célèbre journal intime de cette jeune fille à l’âge de 11 ans et je voulais sérieusement compléter ma lecture avec l’endroit où elle s’était cachée avec sa famille. Cet endroit est donc devenu maintenant, un musée. Donc si vous vous rendez à Amsterdam et que vous comptez visiter ce musée, réservez même 3 mois avant !!!

Pas loin, il y a une statuette représentant Anne où de nombreux touristes (comme moi) posent juste à côté 📸.


Sur cette photo, je pose devant les lettres « I am Amsterdam« . Il y avait un monde fou (normal !) et c’était donc impossible d’avoir mon fond de photo à moi toute seule ! D’autres escaladaient mais moi je me suis résignée. Une averse était tombée juste avant, donc j’imagine que ca n’allait pas être très agréable d’escalader juste après.

Ce qui est bien en tout cas c’est que ces lettres se trouvent à 2 pas du Rikjsmuseum, du Vang Gogh Museum, du Musée des Arts Modernes … 🖼


Nous ne sommes pas parti d’Amsterdam sans visiter les canaux de la ville ! Tout autour de la ville, vous avez plusieurs compagnies qui vous proposent d’embarquer à des tarifs variés.

Ma tête me fait rire sur cette photo. La vitre était à moitié ouverte et il y avait de l’eau qui fuitait !

Nous, nous avons embarqué avec Reedery P. Koi, pour 11 euros. Durant 1 heure nous avons traversé les canaux au sein d’un bateau-mouche et avec un guide qui relate l’histoire de la ville. C’était apaisant car nous avions déjà beaucoup marché à travers la ville donc en faisant le bateau-mouche. Nous avons redécouvert la ville et son architecture à travers un autre angle et tranquillement car là sur le coup, nous étions assise ! Ahahaha


Nous avons aussi tenu à visiter au moins l’un des parcs de la ville. En effet, Amsterdam est une ville composée de plusieurs parcs où les habitants prennent l’habitude de se promener, de faire du vélo ou de faire leur footing …

Bon lorsque nous nous sommes rendues, il pleuvait… Mais nous avons pris le temps de le contempler et de prendre de jolies photos (Sur la première photo de l’article, je poste justement sur un mini pont du parc).


Le dernier jour, nous avons pris le Ferry pour aller de l’autre côté de la ville. Nous avons donc découvert une exposition en plein air. Les images de cette exposition sont très très fortes car elle mettent en avant les conséquences très désastreuses des déchets. Il y a des images très captivantes des populations africaines, asiatiques ou latino, qui mettent chaque jour leur vie en danger.

Et nous avons pu aussi analysé quelques sculptures qui représentent l’immigration et ses hommes.

Cette exposition traite les déchets à travers le monde, qui à malheureusement des conséquences très désastreuses.

Représentation des premiers immigrés turques arrivés dans la ville.

Pour prendre le Ferry, il suffit simplement d’avoir son pass.


Côté Bouffe ?! 🍽

Ici, je me suis pris des frittes et un Bami (beignet de légumes). Vous avez le choix entre des hamburgers ou des beignets de légumes/viandes pour 1 ou 2 euros dans des distributeurs. Les frittes se vendent par contre au comptoir.

La gastronomie hollandaise est une cuisine plutôt simple et inspirée de leur culture maritime. Elle est aussi composée de plusieurs gastronomies du monde d’où la présence de nombreux restaurants asiatiques et notamment des restaurants indonésiens.

Il y a une chaine de Fast Food très célèbre dans le pays que j’ai testé avec mon amie. Nous nous étions rendu compte qu’a chaque coin de rue, il y ‘avaient plusieurs enseignes de ce Fast Food qui propose des distributeurs d’hamburgers ou de beignets.

Cette chaine s’appelle Febo et à été crée en 2012. Elle s’inspire donc des snacks typiques que l’on peut retrouver mais aussi des spécialités culinaires de ses anciennes colonies dont le Surinam. Dans leurs distributeurs, ils vendent particulièrement ce qu’on appelle le Bami, un beignet à base de légumes qui est très réputé au Surinam (La Guyane Hollandaise).

Le Surinam est une ancienne colonie hollandaise dont la population est très diversifiée. Il y a des populations africaines, européennes ou asiatiques dont les indonésiens. Le tout constitue une culture et une cuisine très riche et métissée.

Sinon…

THE BAKERY : Ce sont des gaufres que vous pouvez retrouver partout en ville.

 Petite salade que nous avons dégusté le premier soir.


Transports : 🛥🚉🚆🚲🚌

Pour les transports, nous avons beaucoup marché mais nous avons aussi beaucoup pris les trams, bus ainsi que le métro (une seule fois).

Tout d’abord pour se déplacer, nous avons pris une carte qui nous permettait de circuler dans tous les transports durant 96 heures, pour 22,50 €. Nous nous la sommes procuré en sortant de la gare, juste devant ou il y a un office de Tourisme.

Avant de monter et descendre d’un bus ou d’un tram, il faut alors systématiquement passer son pass.

Nous nous sommes plutôt bien débrouillé car ce n’est pas compliqué. Tout est très bien indiqué malgré le grand nombre de lignes de bus ou de tram.

Pour vous rendre la vie plus simple, vous pouvez utiliser l’application GVB, l’équivalent de la RATP à Paris. Sur cette application, vous avez l’ensemble des horaires/indications des transports.

 


Et pour finir ! Je ne suis pas parti de cette ville sans avoir consommé les deux choses à faire à Amsterdam ! Bien qu’asthmatique, je me suis roulé un joint comme on dit… Sérieusement cela ne m’a rien fait. Je suis rentrée à l’hôtel indemne.

Quelques heures avant de repartir pour Paris, nous avons fait du vélo comme tous les Amsterdamois. Cela faisait plus d’un an que je n’avais pas fait du vélo. Et bien je peux vous dire que ça fait mal aux fessiers, aux cuisses et aux jambes !

Pour la location de vélo, nous avons loué dans un service de location qui s’appelle Rent a Bike. Un service pas loin de la station de tram Dam. Pour 3 heures vous en avez pour 10 euros.
Facebook 0 Twitter 0 Mail

OTHER ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *