ALEXANDRA

 

Bonjour, je m’appelle Alexandra, j’ai 22 ans et je suis étudiante en Master Didactique des langues à la Sorbonne nouvelle. Je suis française, je suis née en France et j’ai toujours vécu ici. Je suis d’origine gabonaise par mon père (qui est de l’ethnie punu) et bretonne par ma mère.

Il est aussi possible que j’aie des origines du sud de l’Europe comme l’Espagne et des origines gitanes du côté de ma grand-mère, mais cela remontrait à plusieurs générations. On n’a pas encore eu le temps de se pencher sur la question avec ma famille. Je songe à mener mon enquête !

 

Continue Reading

MEETING WITH AUDE

Aude est une amie que j’ai rencontrée via les réseaux sociaux, il y a un peu plus d’un an.
Lorsque le téléfilm « un rêve français » a été diffusé pour la première fois, nous étions plusieurs à s’exprimer à propos du synopsis.
En effet, ce téléfilm révélait un sujet très douloureux auquel de nombreux ultramarins ont été confronté dans le passé, le Bumidom.
Le Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer a été un passage obligé pour de nombreux antillo-guyanais et réunionnais de l’époque, qui avaient l’espoir de trouver une vie meilleure en métropole.
 
Comme moi, de par son père, Aude possède un héritage guadeloupéen et c’est donc à travers ce sujet et nos origines que nous avons débuté nos premiers échanges.

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 4)

Quatrième et dernière partie (ou qui sait ? Peut-être que notre chère Cindy aura encore pleins d’autres choses à partager avec nous !) de Manmzel Babin et son univers.

Cette dernière partie est beaucoup plus soft, bien-être et inspirationnel. Nous sommes entre filles (ou bien il y a peut-être des hommes qui se cachent par ici ?!) alors pourquoi ne pas partager et échanger entre-nous sur nos secrets beauté, corporelles…

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 3)

Nous retrouvons Cindy pour une troisième chronique. Cette fois-ci, c’est un billet voyage qu’elle nous expose.

Tout d’abord, elle nous présente sa ville d’origine, sa ville de naissance, ABIDJAN🇨🇮. Ne connaissant pas Abidjan et surement pour beaucoup d’entre-vous aussi, elle nous introduit directement à cette ville si dynamique et authentique.

Une ville qui l’a vu naitre, qui l’a vu grandir jusqu’à l’âge de 16 ans.

Depuis son plus jeune âge Cindy à eu la chance de voyager à travers le monde. De Lomé à New-York ou encore de Singapour à Londres, tous ces voyages à travers le monde ont contribué à sa grande ouverture d’esprit.

Le fait de voyager à différents endroits l’ont préparé pour la suite car dorénavant, elle ne se limite plus à partir vers l’inconnu pour plusieurs raisons.

C’est donc une rétrospective de ses voyages que nous avons aujourd’hui. J’ai toujours été admirative et fasciné par ces personnes qui portent un amour inconditionnel du voyage. Je pense que ce sont des expériences tellement enrichissantes et propre à elles-mêmes que nous n’avons pas toujours les mots pour les décrire.

Nous pouvons voyager une bonne dizaine de fois vers une même destination et il y a plusieurs choix possibles : soit nous avons toujours la sensation de revivre les mêmes souvenirs/expériences/anecdotes et que rien ne change, soit nous avons toujours la sensation de redécouvrir quelque chose comme si l’endroit changeait à chaque fois…

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 2)

Nous retrouvons Cindy pour la seconde partie de son témoignage.

Cette fois-ci elle se confis à nous dans sa perception des choses en tant que métisse en Afrique mais aussi en Europe. Elle relate avec beaucoup d’estime ses deux cultures française et ivoirienne que ces deux parents n’ont pas manqués de lui inculper.

En effet, Cindy connait parfaitement sa double culture puisque ses parents ont fait le travail nécessaire pour qu’elle puisse aller au-delà de son métissage.

Beaucoup croient toujours qu’être métis est la chose la plus « fun » qui puisse exister au monde. Des hommes et des femmes se mettent volontairement en couple avec une certaine catégorie de personne afin d’avoir des enfants  » métis « ,  » clairs « ,  » beaux  »  car pour eux c’est  » l’ascension sociale « .

Ou alors, nous avons aussi de ces personnes qui veulent  » trainer « , rester ou se faire un cercle qu’avec des personnes en-dehors de leur communauté car il semblerait qu’ils aient honte des membres de leur propre communauté.

Exemple : Une personne noire qui dit vouloir que des amis blancs ou un conjoint blanc car c’est mieux vu dans la société…

Cette façon d’agir ou de penser étaient deux choses très courante durant l’esclavage et même après l’esclavage à différents endroits dans le monde. Aujourd’hui encore, malheureusement beaucoup pensent et veulent « se métisser » pour plusieurs raisons…

Mais quand est-il de ces couples mixtes noirs-blancs qui se mettent en couple réellement par amour ? et quand est-il de ces enfants qui naissent de ces couples ? La culture, l’héritage et les fondements familiaux ont-ils plus de place que le regard des autres ou de la société ?

Continue Reading

RENCONTRE AVEC CINDY (PARTIE 1)

Cindy Babin est une jeune mannequin de 24 ans qui tente actuellement sa chance à New-York.

Née et ayant grandi à Abidjan (Côte-d’Ivoire), elle quitte à l’âge de 16 ans son pays natal pour s’installer en France afin de terminer ses études.

Derrière elle, nous ne réalisons pas systématiquement au parcours qu’elle a construit ni même à ses nombreux engagements qu’elle mène aujourd’hui.

Nous ne réalisons pas immédiatement aux nombreux défis auxquels elle a dû faire face et parfois si jeune.

Avec elle, j’ai appris qu’il a entre autre été difficile de grandir ou de tout simplement vivre en tant que femme métissée, encore plus lorsque nous vivons dans un pays/continent qui a connu à de nombreuses reprises des crises politiques.

C’est à travers elle que j’ai pris conscience de la difficulté de percer dans le milieu de la mode pour des raisons ethniques/discriminatoires/morphologiques

Pour le coup, ce portrait va se dérouler en plusieurs articles. Plusieurs parties dans lesquelles Cindy se dévoilera ouvertement.

Ayika’a étant l’association qu’elle a tout juste crée il y a quelques mois, elle vous fera évidemment un portrait de cette vie associative qui lui tient à cœur.

Continue Reading

MEETING WITH LOUISA

Vous imaginez-vous habiter loin de votre pays d’origine, de naissance, loin de votre famille et de vos amis ? Pour beaucoup cela est un projet et voir même un rêve. Plus jeune, je m’imaginais moi-même habiter loin de la France car je trouvais cela « fun ». Mais en grandissant, je me suis rendue compte que ce n’était pas une mince affaire car c’est un choix ou des sacrifices de tout quitter.

Cependant, d’autres osent et sautent le cap. Pour nous français il n’est plus vraiment difficile de retrouver des ressortissants français à l’étranger car si nous prenons en exemples le Royaume-Uni ou les États-Unis, il y a environ 300 000 français vivants à Londres et 80 000 à New-York !. Londres étant ma deuxième ville de coeur, je m’y rend souvent et je constate a chaque fois qu’il y a énormément de français (étudiants, jeunes travailleurs, touristes). Lorsque je suis dans les rues où dans les métros de Londres, j’ai l’impression d’entendre plus de français que de l’anglais…

Continue Reading

MEETING WITH AWA

22309008_672556946284041_1919390950969002746_n_Fotor

« Voyager est un triple souvenir : l’attente, l’éblouissement et le souvenir. »

Je dis souvent que voyager est un bon moyen de se vider l’esprit mais aussi d’apprendre à mieux se connaitre. J’incite souvent mon entourage donc mes amis et ma famille à voyager afin de vivre des expériences plus que uniques.

Aimant moi-même voyager, j’aime partager cette passion et mes bons plans à l’étranger.

Mais lorsque nous sommes jeunes/étudiants, je trouve que c’est la période dont il faut profiter pour un tour du monde. A travers divers cursus scolaires, nous avons la possibilité d’effectuer des semestres ou des stages à l’étranger et c’est ce que Awa une amie à moi, à effectué il y a quelques semaines.

Durant près de trois mois, elle à osé partir vivre seule à l’autre bout du monde, loin de sa famille et de ses amis. Si au début, nous pouvons avoir un mélange de peur, d’excitation et d’appréhension. À  la fin de son voyage, elle en est ressorti plutôt grandie et fière de cette riche expérience.

Continue Reading

Adoptée, je suis à la recherche de ma mère biologique

 

13226714_246522545738045_7291924450464672177_n
Seul et vrai document réel concernant Mathilde. Il à été rédigé par son assistante sociale de l’époque alors qu’elle n’était qu’un tout petit bébé

Il y a plus d’un an déjà, j’étais tombé sur la page Facebook d’une femme recherchant sa mère biologique. Je crois que c’était la première fois que je tombais sur une page recherchant un parent biologique d’une personne et en plus de cela, les images qui y avaient été postées avaient capturé mon esprit.

Nous pouvions y voir une petite fille métisse, habillée d’une jolie robe en madras ( tissu traditionnel des Antilles françaises ) entourée de ses proches.

Après avoir expliqué les motifs de sa démarche, je comprends que cette jeune femme dont la vie souriait, recherchait la femme qui l’avait mis au monde. Les images qu’elle avait donc postées montraient l’image d’une famille modèle et traditionnel avec un papa et une maman. Mais en réalité, cette femme recherchait sa mère biologique car elle a été adoptée quelques mois après sa naissance.

« J’ai crée une page Facebook dans le but de retrouver ma mère biologique »

En découvrant son histoire, nous apprenons aussi que la vie à bien fait les choses car du peu qu’elle savait, elle est restée près de ses origines. Ironie du sort peut-être mais très positif car elle garde tout de même un lien avec ses racines.

Continue Reading

Ma rencontre avec Anita Traoré, présidente de l’association Chance et Protection pour toutes

17309513_961108407359544_8250517260352033161_n

Hier je rencontrais, Anita Traoré, Présidente de Association Chance et Protection pour toutes.

Il y a plusieurs semaines de cela, je décidais de conclure à un rendez-vous avec cette femme. Car j’étais à la recherche d’une femme excisée qui pouvait ainsi parler de son excision sans honte. Je voulais marquer ce mois de mars, consacré à la femme et à un combat en particulier. Pour celles qui ne connaissent pas, l’excision est une violente pratique qui consiste à mutiler partiellement ou totalement les parties génitales féminines de la femme. Cette opération qui est d’une violence extrême est alors pratiquée sur les bébés, les petites filles, les adolescentes ou sur des jeunes femmes adultes.

Selon les historiens, l’excision a été instaurer avant l’arrivée des trois religions monothéistes. Ce qui n’a donc pas de lien avec les religions… 

Continue Reading