MEETING WITH AFRODREAM’Z

 

12933162_994663913960646_2084999978566163848_n

 

Cette semaine je vous présente Afrodream’z. C’est une créatrice de bijoux et d’accessoires afro ( tissus madras et wax ) que j’ai découvert il y a pas longtemps. Après avoir commandé une de ses créations, elle à accepté de jouer le jeu pour le blog et de répondre à mes questions.

 

« Il y a de très belles choses à voir en Guadeloupe. On a un volcan, des chutes d’eau très belles, des plages magnifiques, des fonds marins à explorer (en plongée ou en bateau à fond de verre), de belles allées de palmiers royaux et de nombreuses communes et ilets qui offrent une part de culture et d’histoire. »

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Magalie. J’ai 22 ans. Je suis étudiante en Master de Biologie à Toulouse et je suis la créatrice de Afrodream’z. Je crée des bijoux, accessoires, pochettes, sacs et des vêtements.

Où es-tu née et quelles sont tes origines ?

Je suis née en Guadeloupe et donc je suis d’origine Guadeloupéenne.

J’ai connu ta page Facebook, alors que je faisais des recherches sur les accessoires ethniques. Quand as-tu commencé à créer ?

Il y a bientôt deux ans

Où puises-tu ton inspiration afin de créer ?

Je puise mon inspiration en partie de ma culture avec tous les tissus madras mais aussi des influences culturelles que j’ai reçues à Toulouse (tissus africains). Après les idées viennent avec les tissus. Quand je vois un tissu, je sais ce que je veux en faire. Malheureusement, j’ai pas de temps pour concrétiser toutes mes idées.

13245500_1029559740471063_4285931868652802992_n

13096165_1017124585047912_5836874874196644793_n

Quelles sont tes relations avec tes origines ?

Je suis très fière de mes origines.

Quelles langues parles-tu ?

Français et Anglais (presque courant)

Quel est ton plat favoris ?

riz, haricots rouges et lambi

As-tu déjà voyagé ? Si oui, dans quels endroits ?

Très peu, avec mes études ce n’est pas évident. Martinique, Saint-Martin, Toulouse, Paris, Carcassonne

« Je pense qu’actuellement la femme se réveille, s’épanouie et se rend compte qu’elle peut faire ce qu’elle veut, qu’elle peut devenir qui elle veut être. Et c’est beau une femme épanouie dans sa vie aussi bien professionnelle que personnelle. »

Comment peux-tu inciter celles qui le souhaitent à voyager à travers ton pays d’origine ?

Il y a de très belles choses à voir en Guadeloupe. On a un volcan, des chutes d’eau très belles, des plages magnifiques, des fonds marins à explorer (en plongée ou en bateau à fond de verre), de belles allées de palmiers royaux et de nombreuses communes et ilets qui offrent une part de culture et d’histoire.

Que penses-tu du métissage, des couples mixtes et de la rencontre de plusieurs cultures ?

Je pense que c’est une bonne chose dans la mesure où il n’y a pas de choc de culture ou d’incompréhension.

Il me semble que tu habites Toulouse. Comment tu perçois la communauté afro de cette ville ?

La communauté afro est plutôt séparée entre africains et antillais/ « DOM-TOMiens », ce qui a mon avis est assez dommage. Après, j’ai de la chance d’être dans une ville où les animations de ces deux communauté ne sont pas rares du tout bien au contraire. Néanmoins, je pense qu’il serait intéressant d’organiser quelques événements où toute la communauté afro serait représentée peu importe l’origine.

11204997_819984488095257_3479090922999181411_n

Quelles sont tes influences musicales et quel est t’as chanson du moment ?

Mes influences musicales : beaucoup de dancehall et de reggae. Ma chanson du moment : il y en a 3 enfait. All of me de Jonh Legend, Petit pays de Kalash, et Je serai là de Admiral T.

Que penses-tu de la condition de la femme actuellement dans le monde ?

Je pense qu’actuellement la femme se réveille, s’épanouie et se rend compte qu’elle peut faire ce qu’elle veut, qu’elle peut devenir qui elle veut être. Et c’est beau une femme épanouie dans sa vie aussi bien professionnelle que personnelle.

Enfin quels conseils peux-tu donner à propos des femmes qui se trouvent actuellement en difficultés ?
Comme on dit chez moi, kenbé rèd pa moli. Ce n’est parce qu’on nous croit incapables de faire certaines choses que c’est forcément vrai. Les limites que nous avons sont des barrières mentales que l’on nous a inculqué mais qui ne sont que fictives. Croyez en vous, et donnez-vous les moyens d’y arriver car votre seul frein c’est vous-même.
N’ayez pas peur de viser la lune, car avoir de l’ambition n’est pas un tort tant que vous ne viser pas le bien d’autrui.

10711146_731855270241513_259511830647876711_n

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR OXYBEL ANDIE 

Facebook 0 Twitter 0 Mail

OTHER ARTICLES

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *