5 JOURS À COPENHAGUE

5 jours au Danemark ? Oui, c’est faisable !

Cette année, j’ai mis le cap vers une destination inattendue : Copenhague.

J’ai donc consacré ma dernière semaine d’août, à cette ville du nord de l’Europe.

J’ai pu partager mon trip avec vous (pour ceux qui ont Instagram), ce qui vous a d’ailleurs plu. Mais je vais détailler un petit peu plus, les activités auxquelles j’ai participé, et mon avis concernant Copenhague.

Je me suis donc rendu au Danemark en avion, avec la compagnie Air France. Je me souviens que vers Mai-Juin, les billets étaient vraiment abordables. Je crois que les billets tournaient entre 50 et 70 euros l’aller seulement.

Et la distance n’est pas très grande, car le voyage dure 1h30, 1h45…

Pour tout vous dire, Copenhague est une capitale qui mérite d’être visité. Ce n’est pas la grande capitale comme Paris ou Londres, donc il n’y a pas 25 milliards de choses à faire.

Mais ça vaut la peine de la visiter.

Le mode de vie y est différent, les gens sont assez sympathiques et j’ai eu le sentiment que les gens se sentent en sécurité en permanence etc…

Bon alors, quelles sont les activités à faire à Copenhague ?

 

Le port de Nyhavn !

 

 

Vous ne pouvez pas venir à Copenhague sans visiter ce port mythique. Car c’est ce qui caractérise en gros, la ville.

Le port de Nyhavn, est un canal qui avait été créé, afin de relier les différents canaux et de recevoir les marchandises.

Aujourd’hui, il n’y a plus de marins et c’est devenu une vraie attraction touristique.

Il y a la possibilité de prendre un bateau, qui permet de visiter les différents canaux de la ville, et d’apercevoir les différents monuments historiques.

Les maisons qui se trouvent près de ce port sont anciennes, et ont été rénovées dans les années 80.

Elles sont très colorées, et cela m’a beaucoup fait penser à Amsterdam. Car j’ai eu l’impression de retrouver les mêmes vibes, ces mêmes bâtiments traditionnels, les mêmes architectures…

 

La plage : Amager Strandpark

 

Est-il possible de se baigner en pays nordique, oui, c’est possible !

Quelques jours avant mon départ, j’ai appris qu’il y avait quelques plages autour de Copenhague. Car en fait, c’est une île !

Oui ! Copenhague est en fait une ville située sur l’île de Seeland. C’est pour cela que la ville, est entourée d’eau et qu’elle possède des bordures de mer/plages.

Pour ma part, je me suis rendue dans celle qui est la plus prisée, mais surtout la plus proche : Amager Strandpark

Cette plage est une plage artificielle qui a été aménagée dans les années 1930. Elle est accessible en métro (la station du même nom) et il faut ensuite marcher quelques minutes et nous y sommes.

Bon, ce n’est pas la plage de Sainte-Anne en Guadeloupe non plus ! Mais c’est the place ou les familles et les bandes d’amis aiment se retrouver.

Je ne me suis pas baigné, mais j’ai apprécié le fait de pouvoir m’y promener.

En plus, durant ces 5 jours, il a vraiment fait chaud au Danemark. Donc, en tout cas, il y avait beaucoup de monde à la plage.

Et, ça fait toujours du bien de se rafraîchir !

 

Le Quartier de Christiania

 

C’est un quartier qui se trouve au milieu d’un quartier de Copenhague. D’après l’histoire, c’est un quartier libre qui a vu le jour dans les années 70.

Et ce sont des hippies qui ont ménagé les lieux, durant une crise de logement.

Le quartier possède sa propre école, ses propres épiceries, et même son propre règlement.

J’ai trouvé ce quartier assez sympa. Car c’est très vert, les maisons sont très colorées et on y retrouve un peu de Caribbean Vibes : je veux dire que j’ai retrouvé l’effigie de Bob Marley sur quelques stands, il y a pas mal de dreadlocks, et les gens peuvent fumer librement…

L’image de Bob Marley est souvent utilisée, pour illustrer la liberté, le respect de la nature ou des droits de l’homme. Donc ça n’était pas plus étonnant que ça. 

 

Le Smørrebrød

 

Cette fameuse tartine qui veut dire « pain doré » n’est pas un lieu à visiter, mais plutôt un met de la gastronomie danoise.

C’est le plat typiquement local du Danemark.

À l’origine, cette tartine ouverte était le repas favori des vikings scandinaves, mais aussi le déjeuner principal des danois.

Les marins utilisaient un pain noir, ou ils ajoutaient ensuite du hareng, car ce poisson est très répandu dans les eaux des pays nordiques.

Bien que nous avons eu du mal à trouver un restaurant typiquement danois, (il y a beaucoup trop de restaurants étrangers à Copenhague), nous avons pu en déguster, dans un restaurant très en vogue. J’ai donc pu goûter ce fameux sandwich avec du hareng bien sûr !

 

La Petite Sirène

La deuxième attraction que vous devez faire après le port de Nyhavn, c’est la petite sirène.

Cette statuette, réalisée dans les années 1900, est une vraie attraction…

Il y a toujours autant de monde, les gens cherchent à obtenir leur meilleure pose devant…

Bref, cette statue représente le personnage principal, du célèbre romancier danois : Hans Christian.

Et c’est à partir de son célèbre compte, que les nombreuses histoires de petites sirènes ont vu le jour.

 

Nørrebro

Enfin, naïraculture oblige. Je me suis rendue dans le quartier multiethnique de la ville.

Pratiquement tous les commerces de ce quartier, sont tenus par des étrangers.

Ainsi, nous pouvons y retrouver de nombreux kebabs, des petites boutiques de vêtements comme dans les quartiers de gare du nord ou de la chapelle à Paris.

Et c’est dans une rue que j’ai découvert, la boutique Made In Congo !

Cette boutique a été ouverte par une femme d’origine congolaise par son père et danoise par sa mère. J’ai donc eu l’agréable surprise de voir du wax, un peu partout.

Retrouver un peu d’Afrique et d’exotique, ne fait pas de mal. Bizarrement, j’étais très à l’aise d’échanger quelques mots avec la gérante, dans mon tout petit Anglais… 

 

 

Bonus

Lors de notre petit séjour, nous avons fait une petite escale en Suède.

Ce n’était pas prévu, mais lors de quelques petites recherches, nous avons découvert que nous pouvions relier le Danemark à la Suède en 35 minutes.

En effet, depuis Copenhague, il y a des trains réguliers (les trains Øresundståg) qui relient chaque jour les deux pays.

Øresundståg : C’est un réseau de train régional, qui relie toute la région de l’Øresund. 

Malmö, qui se trouve dans la province de la Suède, est la ville la plus proche du Danemark.

Grâce au pont de l’Øresund (Øresund Bridge), le trafic est courant et très actif.

Le pont est disposé de manière à ce que les bus, les voitures et les camions circulent en haut.

Et en bas, ce sont uniquement les trains.

 

J’ai trouvé le trajet vraiment court. Je crois qu’on n’a même pas fait les 35 minutes…

Malmö est une toute petite ville donc on ne s’attendait pas à grand-chose.

Cependant, nous avons fait quelques découvertes.

 

C’est dans cette ville que le célèbre joueur Zlatan Ibrahimovitch est né, nous avons pu voir les petites cases des pêcheurs d’antan, les différentes universités de la ville où de son château et de son rôle lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Comme à Copenhague, c’est une petite ville ou il y a énormément de cyclistes.

Donc attentions aux vélos !!!!

 

Enfin, nous aurions pu être plus actives, et même jusqu’à aller à la capitale Stockholm, mais nous nous étions levés très tard.

En effet, nous avions énormément marché la veille, et même si nous avions envisagé cette petite escapade dans la capitale.

 

Nous n’avons pas réussi à nous lever avant 6h comme nous l’avions envisagé.

Puisque la distance entre Malmö et Stockholm est de 4h, donc cela aurait pu être faisable.

Mais bon ! Ce petit trip en Europe du Nord était bien sympa ! Cela a un peu étonné certains car ce ne sont pas des destinations prisées.

Mais je pense que chaque endroit à son lot de richesses et de découvertes.

Étant donné que vacances ne riment pas forcément avec soleil, plage, sable…

Et je suis celle qui pense que les vrais amoureux des voyages, préfèrent mettre l’accent sur ce que peut offrir un pays, une région, une ville, au-delà des clichés.

 

Pour vous aider à mieux comprendre cette partie du monde, voici une carte qui démontre ce qu’est la Scandinavie :

 

Quelques points importants à savoir 

 

  • Pour se déplacer dans Copenhague, ne négligez pas vos titres de transports…

Les contrôles sont très stricts ! Il y a de nombreux étrangers qui se sont vu recevoir des amendes, pour ne pas avoir bien validé leurs tickets ou tout simplement, parce qu’ils n’avaient pas de tickets.

Si vous faites quelques jours dans la capitale, n’hésitez pas à prendre un City Pass de 3, 4 ou 5 jours. Ce pass vous permet ensuite d’accéder à tous les métros, les trains et les bus.

 

  • Bien que le Danemark se trouve en Europe, là-bas, on ne paie pas en euros.

C’est une chose que j’ignorais ! Là-bas, ils utilisent leur propre monnaie et parfois la monnaie de la couronne suédoise : DKK, KR…

Bref, on était bien perdu. Et je n’ai pas arrêté de faire des conversions avec mon smartphone.

 

Autre lieu que je n’ai pas visité, c’est le jardin de Tivoli. C’est un jardin botanique qui accueille aussi un parc d’attractions. Il faut payer pour entrer et encore payer pour les attractions… Je ne m’étais pas préparé pour ça en tout cas lol.

Enfin, il y a un parc d’attractions Legoland qui se trouve dans le sud du Danemark qui est aussi pas mal. C’est un parc qui fait référence aux jouets Lego dont le créateur est danois.

 

En espérant que vous avez passé de bonnes vacances, je vous souhaite à tous, une excellente rentrée !

Facebook 0 Twitter 0 Mail

AUTRES ARTICLES

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *